Sommet arabe en Algérie : Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane sera absent


C’est sans doute un coup dur pour l’Algérie et ses manœuvres diplomatiques. Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, ne participera pas au 31e sommet de la Ligue arabe, prévu à Alger les 1er et 2 novembre prochains. L’annonce a été faite dans la soirée du samedi 22 octobre par le pouvoir algérien. 


"Le Président de la République, M.Abdelmadjid Tebboune a reçu, ce soir, un appel téléphonique de son frère, son Altesse l’Emir Mohammed Ben Salmane, Prince héritier et président du Conseil des ministres du Royaume d’Arabie Saoudite, pays frère, lors duquel il s’est excusé de ne pas pouvoir participer au Sommet arabe devant se tenir le 1er novembre à Alger, conformément aux recommandations des médecins qui lui déconseillent les voyages", précise un communiqué de la présidence algérienne. 

La défection de MBS, homme fort à Riyad, constitue un revers pour les efforts de l’Algérie qui comptait sur la réussite du sommet et sur la présence des leaders des pays arabes les plus influents, pour revenir au devant de la scène régionale.

Articles similaires