Somalie: Six Marocains condamnés à mort pour leur liens avec Daech


Six ressortissants Marocains ont été condamnés à mort, le 29 février 2024, par un tribunal militaire du nord de la Somalie pour leur “liens” présumés avec le groupe État islamique, ont annoncé plusieurs sources concordantes. 

Ali Dahir, vice-président du tribunal militaire de Bossaso, dans l'État du Puntland, a prononcé le jugement à la peine capitale contre les six individus en question pour avoir tenté de “détruire leur vie, celle de la société musulmane, celle du peuple somalien et de semer le chaos dans le pays”, ajoutent les mêmes sources. Dans le cadre de la même affaire,  un Ethiopien et un Somalien ont écopé de  10 ans de prison. 


Depuis 2017, le gouvernement somalien fait face à des rebelles islamistes, notamment ceux du groupe Al-Shabaab, lié à al-Qaïda, ainsi que des éléments de l’organisation État islamique. En 2011, la Mission de Transition de l’Union Africaine en Somalie (ATMIS), une mission multidimensionnelle autorisée par l’Union africaine (UA) et mandatée par le Conseil de sécurité des Nations unies, a réussi à chasser les insurgés de la capitale Mogadiscio, mais les groupes armées islamistes conservent jusqu’à maintenant leur contrôle sur certaines parties du territoires et continuent de mener des opérations visants des cibles aussi bien civiles que militaires. 



Articles similaires