Somalie: Les 6 ressortissants marocains condamnés à mort pour « terrorisme » seront rapatriés


Les 6 ressortissants marocains condamnés à mort, fin février 2024, par un tribunal militaire en Somalie pour des faits de « terrorisme » seront rapatriés au Maroc, a annoncé dans un communiqué le Conseil national des droits de l’homme (CNDH). 

Tout en saluant ce rebondissement, le Conseil a affirmé être en contact avec les familles des condmanés et avoir entrepris plusieurs mesures urgentes auprès de différentes parties concernées en Somalie et à Djibouti et même au niveau panafricain en joignant la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP).

Le CNDH a par ailleurs souligné la nécessité que les six ressortissants bénéficient des garanties d’un procès équitable, et que leur droit à la vie soit préservé. 


Le 29 février 2024, six ressortissants marocains ont été condamnés à mort par un tribunal militaire du nord de la Somalie pour leur “liens” présumés avec le groupe État islamique, ont annoncé plusieurs sources concordantes. 

Ali Dahir, vice-président du tribunal militaire de Bossaso, dans l'État du Puntland, a prononcé le jugement à la peine capitale contre les six individus en question pour avoir tenté de “détruire leur vie, celle de la société musulmane, celle du peuple somalien et de semer le chaos dans le pays”, ajoutent les mêmes sources. Dans le cadre de la même affaire,  un Ethiopien et un Somalien ont écopé de  10 ans de prison. 

 

 

Articles similaires