SM le Roi préside la cérémonie de lancement du nouveau plan de réforme de l’Investissement

roi-mohammed-6-projet-groupe-renault-maroc


Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a présidé, lundi au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de lancement du nouveau plan de réforme de l’investissement, un programme d’envergure qui ambitionne d’assurer un environnement économique favorable à l’investissement productif et de garantir une croissance saine et pérenne.


Ce nouveau plan s’articule, selon M. Elalamy, autour de six principaux axes, à savoir le recalibrage de la Charte de l’Investissement et la redéfinition de son contenu, l’adoption de nouvelles mesures de soutien et d’incitation à l’investissement, la restructuration des organes de promotion de l’Investissement, la création d’une Direction Générale de l’Industrie et d’une autre dédiée au Commerce, et la refonte de la stratégie digitale.

Il s’agit, selon M. Elalamy, d’un Impôt sur les sociétés (IS) à 0 pc pendant 5 ans pour les industries en création, du développement d’au moins une zone franche par région, de l’octroi du statut Zone Franche, aux Grandes Industries Exportatrices, de l’obtention du Statut d’Exportateur Indirect pour les sous-traitants, de la mise en place d’appuis renforcés aux Régions les moins favorisées.

Pour ce qui est de la restructuration des organes de promotion de l’investissement, le ministre a indiqué que les organismes de soutien à l’Investissement, à l’Export et à la Promotion se voient fusionnés, pour une plus grande efficacité de leurs interventions et une action renforcée de l’Offre Maroc.


Le ministre a annoncé également la création d’une Direction Générale de l’Industrie, chargé d’assurer la pérennité du Plan d’Accélération Industrielle, et d’une Direction Générale du Commerce qui aura pour mission de piloter la transformation de ce secteur et regroupera, à terme, à la fois le Commerce Intérieur et Extérieur.

A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI,  a présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique et l’Office Chérifien des Phosphates pour la mise en place et le développement de l’Ecosystème industriel OCP autour de grandes entreprises et des petites et moyennes entreprises marocaines sous-traitantes, ainsi que de 30 contrats d’investissements générant 39.000 emplois et 7,5 milliards DH d’investissements.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger