Le SG du PAM fustige le recours du gouvernement au surendettement

ilyas-omari-election-pam


Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Ilyass El Omari, a critiqué, samedi à Oujda, le recours du gouvernement au surendettement, "ce qui a contribué à l'aggravation des charges pesant sur les citoyens".


M. El Omari, qui s’exprimait à l’occasion d’un meeting dans le cadre de la campagne du parti pour les élections législatives du 7 octobre, a soutenu que le gouvernement a contracté des dettes "au nom des Marocains sans les investir dans la création des emplois et la construction d’hôpitaux, d’écoles ou instituts".

Evoquant les promesses non-tenues par le gouvernement sortant, notamment celles de la baisse du taux de chômage et de l’endettement et le renforcement des infrastructures hospitalières et de leurs effectifs, il a estimé qu'"aucune de ces promesses n’a été tenue " et que "le gouvernement ne s’est pas donné la peine d’écouter les attentes des citoyens, encore moins d'y répondre".

"Je ne vais pas vous faire de promesses trompeuses de type je vais transformer cette région en paradis, mais je vous assure que nous reviendrons, en cas de victoire ou d’échec, pour aller de l’avant la main dans la main", a-t-il assuré, en se disant en faveur d'une répartition équitable des richesses entre les Marocains.

Selon lui, l’institution de la Région pourrait contribuer efficacement au développement "mais le gouvernement refuse de promulguer les lois nécessaires pour permettre à la Région d’assumer ses responsabilités dans les domaines de la santé, de l’éducation et des infrastructures, entre autres".

Le PAM s'engage dans le cadre de son programme électoral à défendre les intérêts des femmes, des jeunes, des ouvriers et des catégories marginalisées, et à renforcer le poids des petites et moyennes entreprises (PME) dans le tissu économique national, et ce à travers des mécanismes visant à instaurer une approche contractuelle solide et consacrant la culture de la gouvernance, de la responsabilité et de la reddition des comptes dans la gestion de la chose publique.

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger