Séville : Un Ftour Pluriel ou l’appel à la coexistence adressé par le Maroc


La Fondation Trois Cultures a organisé, dimanche en son siège, le Pavillon Hassan II à Séville, un Ftour Pluriel de tradition marocaine et rendez-vous emblématique en Espagne pour les représentants des communautés chrétienne, musulmane et juive.

Des dizaines de personnalités ont été présentes lors de ce moment de partage, signe de la coexistence entre les trois communautés chrétienne, musulmane et juive. Miroir singulier et précieux de la culture maroco-andalouse de l’altérité et de la richesse de toutes nos diversités, ce ftour convivial a été co-presidé par le Conseiller de SM le Roi et co-président de la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée, André Azoulay, et le premier conseiller de la Présidence du gouvernement régional andalou et co-président de la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée, Antonio Sanz Cabello, avec à leurs côtés l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, la directrice générale de Casa Arabe, Irene Lozano, et la directrice générale de la Fondation, Lorena Garcia.

‘’Fort du Leadership Éclairé et Pionnier de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc qui s’exprime ce soir à Séville incarne plus que jamais l’engagement d’une Nation lucide, engagée et mobilisée pour que s’impose au plus grand nombre une culture de paix nourrie par l’exigence de justice, de dignité et de liberté qui doit s’imposer à tous et pour tous avec la même légitimité’’, a déclaré M. Azoulay.

Ainsi, a fait observer M. Azoulay pour conclure, «ce Ftour Pluriel signé Maroc incarne le meilleur de ce que nos civilisations se doivent de sauvegarder, ce meilleur qui nous relie les uns aux autres pour être plus grands les uns avec les autres ».

Dans le même sillage, M. Sanz Cabello a indiqué que cette cérémonie ‘’nourrit l’âme, ouvre les yeux sur ce qui est vraiment important, à savoir l’être humain, et nous remplit d’espoir’’. « Ce Ftour offre un espace de réflexion et de connexion avec nos traditions spirituelles respectives, malgré les différences de pratiques et de croyances », a souligné, pour sa part, l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Mme Karima Benyaich, notant que la culture marocaine reflète l’histoire riche et les influences multiples qui ont façonné le Royaume au fil des siècles : de l’héritage berbère aux influences arabes, en passant par les apports andalous, africains et hébraïques.

Un moment certes convivial mais aussi porteur de message fort : celui de la possibilité du vivre ensemble entre les trois communautés religieuses (chrétienne, musulmane et juive) là où elles se trouvent.

Articles similaires