Séisme d’Al Haouz : Le noble engagement de Françoise et ses amis


Quatre mois pratiquement jour pour jour après le séisme du 8 septembre 2023, qui a frappé la région d’Al Haouz, Françoise, native d’Alsace il y a quatre-vingts ans, installée au Maroc depuis des décennies, nous a rendu visite, mardi 2 janvier 2024, pour nous faire part de l’effort qu’elle a consenti à Agadir et Inezgane pour venir en aide aux sinistrés dans la région du Souss. Région certes moins touchée que le Haouz mais qui a connu des dégâts considérables notamment dans des villages reculés et difficiles d’accès. « Mon mari qui était à Agadir au moment du séisme de 1960, a agi en tant que secouriste à l’époque, a gardé cette fibre de voler au secours des sinistrés des tremblements de terre.


Nous avons fait appel à nos amis à Casablanca et Agadir pour ramasser le maximum possible de produits de première nécessité : produits alimentaires non périssables, de l’eau, des médicaments d’urgence, des couvertures, des tentes, des fournitures scolaires… Nous avons fait appel à un transporteur qui connait la région. Avec son adjoint et moi-même, nous nous sommes dirigés vers des douars sinistrés nichés dans la montagne.

J’ai pu mesurer à ce moment que notre oeuvre n’est pas inutile, la joie des habitants étant indescriptible… », raconte Françoise. « Aujourd’hui, dit-elle, quatre mois après le séisme, j’ai le sentiment d’avoir accompli une mission. Je suis Française d’origine mais Marocaine de coeur et l’élan de solidarité que les Marocains ont manifesté après le séisme est un cas d’école.»

Articles similaires