Sécurité routière: baisse de 20% du nombre de décès en 2020

Les routes marocaines tuent moins. C’est le constat qui se dégage des statistiques annoncées par le ministre et porte-parole du gouvernement Saïd Amzazi, lors d’un point presse à l’issue du Conseil de gouvernement du jeudi 18 février 2021.

Il a révélé que le nombre de victimes d’accidents de la route a baissé de 26% en 2020, dépassant l’objectif de réduction de 20% du taux de décès fixé pour l’année écoulée, citant le ministre de l’Equipement, des Transports, de Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara. Cette communication sur le bilan et les perspectives de la politique nationale dans le domaine de la sécurité routière a été faite dans le cadre de la Journée nationale de la sécuritaire routière célébrée ce 18 février.

Pour rappel, le Maroc avait mis en place une stratégie nationale de sécurité routière pour réduire les accidents de la route qui font chaque année des milliers de victimes à travers un plan quinquennal 2017-2026 qui ambitionne de réduire de 50% le nombre de décès d’ici 2026, par rapport au nombre de victimes enregistrées en 2015.

D’après M. Amara, ce plan d’action concerne principalement la réhabilitation des infrastructures routières, l’amélioration de la qualité des véhicules et l’encadrement des comportements humains en renforçant la surveillance routière, notamment les facteurs augmentant le risque d’accidents tels que l’excès de vitesse, l’inadvertance et la conduite en état d’ébriété.

Il vise aussi l’amélioration de la qualité de la formation et la mise en place de campagnes de communication et de sensibilisation au profit des différents types d’usagers de la route, ainsi que l’amélioration des conditions de transport et d’accueil des victimes hospitalisées, précise-t-il.

Le ministre a également indiqué que cette stratégie cible principalement les piétons, qui représentent 28% du total des décès, les conducteurs de motocyclettes à deux ou trois roues (24%), les accidents impliquant un seul véhicule (16%), les enfants de moins de 14 ans (10%), ainsi que les professionnels du transport (8,7%).