Une Saoudienne se réfugie en Thïlande



Rahaf Mohammed al-Qunun, la jeune Saoudienne placée sous la protection du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) en Thaïlande après avoir médiatisé son cas via Twitter, pourrait obtenir l’asile en Australie. Ce mercredi 9 janvier 2019, le gouvernement australien a annoncé qu’il étudiait le cas de la Saoudienne de 18 ans afin de lui permettre d’obtenir l’asile humanitaire.

L’Australie est pourtant connue pour sa politique d’immigration draconienne qui est dénoncée par les défenseurs des droits humains. Rahaf Mohammed al-Qunun est arrivée à Bangkok en provenance du Koweït, affirmant vouloir fuir les abus psychologiques et physiques de sa famille et demander l’asile en Australie. Les autorités thaïlandaises ont renoncé à l’expulser après qu’elle ait posté sur Twitter de nombreux messages et des vidéos afin de raconter son histoire.

A la suite d’une mobilisation en sa faveur sur les réseaux sociaux, la Thaïlande a renoncé à la renvoyer contre son gré et l’a laissée quitter l’aéroport avec des représentants du HCR, lundi 7 janvier 2018. Le ministre de l’Intérieur australien, un ancien policier tenant de la ligne dure sur l’immigration, a exprimé sa sympathie à son égard. «Il n’y a pas de traitement spécial dans cette affaire», a assuré Peter Dutton mercredi. Mais, a-t-il ajouté, «personne ne veut voir une jeune fille dans la détresse et elle a de toute évidence trouvé un havre sûr en Thaïlande»

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case