Santé: Akdital se mobilise dans la lutte contre le cancer du sein

Le cancer du sein reste le premier cancer féminin, une femme sur 8 sera atteinte de ce cancer au cours de sa vie. En 2019, 10.414 nouveaux cas de cancer du sein ont été diagnostiqués dans le Royaume, les femmes âgées entre 45 et 49 ans étant les plus touchées par ce type de cancer.

Dans le cadre du mois d’Octobre Rose, destiné au dépistage du cancer du sein, le groupe Akdital s’engage à offrir aux femmes marocaines la possibilité de se faire dépister dans les centres d’oncologie appartenant au groupe, à savoir le Centre International d’Oncologie de Casablanca, l’Hôpital Privé Casablanca Aïn Sebaâ ainsi que le Centre International d’Oncologie d’El Jadida.

Le groupe offre un dépistage gratuit à 150 collaboratrices ayant plus de 40 ans. Akdital a également prévu un forfait accessible pour ses patientes et toutes personnes désireuses de se faire dépister par mammographie et échographie mammaire. L’objectif est de dépister de manière précoce des éventuels cancers du sein pour les soigner de la meilleure des façons. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 90% des cas.

Le groupe de santé privé a prévu une série d’actions afin de mieux appréhender le cancer du sein et permettre aux patientes de mieux l’accepter. Au programme, un atelier nutrition avec la responsable nutrition du groupe Akdital, qui donnera des astuces pour une alimentation saine au quotidien.

Dépistage précoce
Un deuxième atelier, qui fera l’objet de rendez- vous permanents, consistera à accompagner psychologiquement les patientes atteintes d’un cancer grâce à des conseils avisés d’experts psychologues. Enfin, un atelier de soins esthétiques sera mis en place pour permettre aux patientes de prendre soin de leur peau.

Le cancer du sein reste le premier cancer féminin, une femme sur 8 sera atteinte de ce cancer au cours de sa vie. En 2019, 10.414 nouveaux cas de cancer du sein ont été diagnostiqués dans le Royaume, les femmes âgées entre 45 et 49 ans étant les plus touchées. A noter que le dépistage vise à détecter des anomalies, à un stade précoce, avant l’apparition de symptômes du cancer du sein.

Ce dépistage, rapide et indolore, consiste à réaliser une mammographie complétée par une échographie si nécessaire et un examen clinique des seins. La détection d’un cancer du sein à un stade peu avancé de son développement peut permettre de soigner plus facilement mais aussi de limiter les séquelles liées à certains traitements. «Le cancer du sein est une maladie comme une autre, diagnostiqué à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 90% des cas, alors faites-vous dépister mesdames, il y va de votre santé.

En tant que leader de la santé privée, nous nous engageons au quotidien dans la lutte contre le cancer, j’invite d’ailleurs tous les établissements de santé à faire de même», a déclaré Rochdi Talib, président du groupe Akdital.