Questions à Samuel Arrouas, directeur France de l'Association Israélienne United Hatzalah

"Nous sommes mobilisés jour et nuit pour apporter le soutien nécessaire à la population sinistrée"


Des secouristes et médecins de votre ONG sont au Maroc depuis le lendemain tremblement de terre. Quelles actions avez-vous entreprises?
Effectivement, nous sommes arrivés d’Israël, dimanche 10 septembre 2023, et nous avons déjà installé un premier hôpital de campagne et ce jeudi matin, 14 septembre 2023, nous sommes en train de monter un deuxième hôpital de campagne dans le village de Imi N’Tala. Nous avons ramené également des couvertures et nous distribuons des médicaments…

Vous pensez avoir assez de médicaments vu l’ampleur des dégâts et le nombre élevé de blessés?
D’abord je dois vous dire que nous sommes une vingtaine de personnes dont des secouristes, moi-même j’en fais partie. Il y aussi des médecins, des psychologues et des paramédicaux. Nous sommes mobilisés jour et nuit pour apporter le soutien nécessaire à la population sinistrée. Pour ce qui est des médicaments, nous avons un budget illimité et nous nous approvisionnons auprès des pharmacies locales selon les besoins identifiés par les médecins.


Comment voyez-vous l’opération de secours et l’aide internationale?
Je ne vous cache pas que la situation n’est pas aisée, les zones sinistrées sont difficile d’accès, mais le gouvernement marocain fait un travail impressionnant. Il est présent et on voit des tentes dressées partout, les victimes ont de quoi manger ainsi que des couvertures. Il fait froid la nuit, et les équipes de secours marocaines et étrangères sont conscientes de l’ampleur de la tâche.

Les choses avancent bien à mon avis, et il va falloir qu’on reste mobilisés tous pour que toute la population touchée par le séisme puisse avoir accès à l’eau potable, à la nourriture et aux soins de santé dans les plus brefs délais.

Recueillis par N.J.

Articles similaires