"Salé, Splendeurs et Promesses", sous la direction de Mohamed Lotfi M'rini et Saäd Hossini


Sous la direction de Mohamed Lotfi M’rini et Saäd Hossini, plus de 20 auteurs et sept autres participants des plus créatifs (dont 2 photographes, un directeur technique , une directrice artistique) ont contribué à l’élaboration de cet ouvrage de grande qualité historique et artistique sur l’une des plus anciennes villes du Royaume : Salé. Sala, Salé-le -Vieux, Salé-Le-Neuf, kasbah de Sala, Salé, Sala Al-Jadida. Que de noms ! Aussi , le nom de « Salé » a sa propre histoire dans l’Histoire, souligne à juste titre, Mohamed Lotfi M’rini dans l’avant-propos du livre.

Pour cet universitaire chevronné et amoureux de notre patrimoine culturel national, au-delà de l’histoire, « l’essentiel est dans la construction de l’avenir des territoires de part et d’autre du Bouregreg, dans une complémentarité corrective, solidaire et innovante ». Le livre commence d’abord par les splendeurs du patrimoine avant de se focaliser sur les promesses de la renaissance de cette cité antique. Aussi bien ville fortifiée que ville des lettrés et de la vie associative tout en n’oubliant par la ville mystique, la ville urbaine et la ville résistante.


Ville authentique
Salé, la ville millénaire, aujourd’hui millionnaire, s’offre, ainsi, aux visiteurs avec son majestueux trapèze à huit portes qui ceint la ville, son fleuve qui serpente dans la vallée ruisselante d’histoire, sa forêt de chênes-lièges, la plus grande au monde, et ses dômes, ses coupoles, son chapelet de mosquées, réceptacles d’une spiritualité portée par les amis de Dieu et leurs disciples. Les gens de Salé, nous disent les auteurs de ce magnifique ouvrage bien illustré de photos uniques, « héritiers d’une longue tradition d’urbanité » , invitent tout un chacun à visiter leurs demeures palatiales, à s’émerveiller de la valse féerique des fleurs du jardin exotique, à découvrir les trésors d’histoire jalousement conservés à la bibliothèque Sbihi et à s’associer à la procession des cierges, patrimoine unique en son genre, ou encore à déambuler sur le nouveau « Quai des Créateurs » où les oeuvres d’art rivalisent avec la beauté du paysage.

C’est que cette ville a tellement d’atouts et de potentiel, ne serait-ce que sa proximité avec les grands centres administratifs et financiers du Royaume, ses infrastructures aéroportuaires et routières, ses cinq zones industrielles ouvertes, notamment, sur les secteurs innovants, des établissements de formation réputés. Sans oublier ce quartier tertiaire en devenir avec l’implantation de la plus haute tour d’Afrique, etc. Fruit d’un effort collectif, ce livre « jette un nouvel éclairage sur l’histoire de la ville et les dynamiques qui la traversent et servira à promouvoir l’image d’une ville authentique par ses valeurs et attractive par son potentiel », nous dira Jamaâ El Moâtassim, le Président de la commune de Salé, dans la préface de cet ouvrage de grande valeur scientifique et artistique.

Articles similaires