CGAM Hssabe 970X250

Salé : des programmes académiques pour la réinsertion des étudiants détenus

L’Université Mohammed V de Rabat (UM5) a récemment lancé au Centre de réforme et d’éducation de Salé, des activités académiques et scientifiques au profit des étudiants détenus qui sont inscrits dans ses facultés et établissements.

Cette initiative, menée en partenariat avec la Délégation générale à l’administration et à la réinsertion (DGAPR) et la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, permettra, dans un premier temps, aux 41 étudiants basés dans 14 établissements pénitentiaires de suivre à distance des cours et conférences universitaires animés par des professeurs choisis par l’UM5. En outre, ils pourront aussi accéder à des livres et publications des professeurs-chercheurs.

D’après Younes Jabran, secrétaire général de la DGAPR, «les indicateurs relatifs au nombre de détenus bénéficiant des programmes d’éducation et de formation professionnelle sont en amélioration constante dépassant même 100%, en passant de 9.780 détenus en 2009 à plus de 24.723 l’an 2019».

Selon Mohamed Ghachi, président de l’université, ce projet entre dans le cadre du programme de développement 2018-2022 de l’UM5 dont l’objectif est de mettre en place une stratégie «efficiente» pour la réhabilitation, la formation et la qualification des étudiants détenus afin de faciliter leur réinsertion dans la société.