"Salama au travail", une initiative du FNUAP

PROTÉGER LES FEMMES OUVRIÈRES

L’initiative accorde une attention particulière aux femmes qui viennent des communautés les plus exclues, qui ont le plus subi les effets d’une crise tout à la fois sanitaire qu’économique.

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) lance, le mardi 30 juin 2020, à Tanger, l’initiative “Salama au travail” afin de répondre à la période de sortie du confinement dans le milieu du travail, en mettant l’accent sur la participation des femmes. Dans une première étape, cette initiative sera conduite avec le Club des entrepreneurs espagnols au Maroc.

Elle sera lancée dans plusieurs entreprises industrielles de Tanger, en présence du président du Club des entrepreneurs espagnols au Maroc, Ramón Fernández; du président régional de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Adil Raïs; de la présidente régionale de l’Association des femmes chefs d’entreprise du Maroc (AFEM), Chaïbia Balbzioui Alaoui, et du coordonnateur régional de l’UNFPA, Mohammed Serifi.

“Salama au travail” visera dans cette étape à sensibiliser, protéger et soutenir les femmes ouvrières afin de garantir leur participation à la relance de la croissance, dans un milieu de travail sûr, assurant le respect des droits et de la dignité. Cette initiative consistera à mener des actions de nature à renforcer leurs connaissances sur la protection contre le Covid-19 pour contenir la propagation des infections, éliminer les obstacles d’accès aux services de soins et de soutien, promouvoir un changement de comportement sain et améliorer l’égalité entre les sexes en milieu de travail. Ces mesures incluront la mise à disposition d’environ 400 trousses individuelles de protection, le partage d’informations et de sensibilisation en milieu de travail ainsi qu’un appui en matière de soins vitaux et de soutien aux survivantes de violences basées sur le genre.

Cette initiative conjointe prend en considération les conséquences que les femmes ouvrières ont dû subir suite à l’arrêt de l’activité économique. Une attention particulière sera accordée aux femmes qui viennent des communautés les plus exclues, qui ont le plus subi les effets de la crise et où la pauvreté s’est accentuée en cette période de difficultés économiques.

S.M


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger