Sahara, polisario, violations des droits de l'homme : Omar Hilale recadre le représentant d’Alger à l’ONU


Une fois n’est pas coutume, le représentant permanent du Royaume auprès de l’Organisation des Nations unies (ONU) à New York, Omar Hilale, a activé le droit de réponse dont il bénéficie et recadré son homologue algérien, Amar Bendjama, lors de l’Assemblée générale de l’ONU qu’accueille en cette fin septembre 2023 la Grosse Pomme. Il faut dire aussi que M. Bendjama s’était servi de l’événement pour offrir une tribune à l’organisation séparatiste du Front Polisario et à ses thèses, en appelant  à l’organisation d’un soi-disant référendum d’autodétermination au Sahara marocain. Le diplomate algérien avait, au passage, présenté les condoléances d’Alger au Maroc à la suite du séisme d’Al-Haouz du 8 septembre 2023, ce qui, au vu des propos qu’il avait tenu préalablement, constitue un comble en matière d’hypocrisie.

Ainsi, la réponse de M. Hilale a été cinglante. «J’aurais tant voulu que l’Algérie, qui se dit compatissante et solidaire, ait la décence de garder le silence face au deuil qu’observe le Maroc et les milliers de morts et destructions qu’il déplore», a-t-il martelé.

Rappelant que l’Algérie est la principale partie prenante dans le différend autour du Sahara marocain, il a, en outre, soulevé une autre contradiction dans le discours répercuté par le régime algérien et sa machine de propagande. «Mais qu’êtes-vous donc? Qu’est-ce qui vous pousse à prendre la parole si vous n’êtes pas partie prenante, à opérer autant de distorsions historiques et à faire preuve d’autant d’ignorance sur ce que l’ONU a entrepris. Vous parlez de référendum et de Conseil de sécurité, mais vous oubliez que cela fait 23 ans que le même Conseil de sécurité ne parle plus de référendum», relève-t-il. Avant de rappeler à M. Bendjama les exactions commises à l’encontre du peuple kabyle: «Vous agissez comme un avocat commis d’office qui prétend défendre le droit, mais qui n’hésite pas à le violer. Si ce principe est si cher à votre cœur et à votre esprit et si lié à votre Histoire et votre ADN, pourquoi ne l’appliquez-vous pas chez vous? Il y a un peuple qui existait avant l’État algérien et qui revendique depuis des décennies son droit à l’autodétermination: le peuple kabyle. Vous lui refusez ce que vous voulez offrir à des citoyens qui revendiquent leur marocanité». Une sortie qui devrait sans doute encore faire siffler des oreilles de l’autre rive de l’oued Kiss, comme d’ailleurs toutes celles de M. Hilale par le passé dès lors qu’il a été aux prises avec des représentants de l’Algérie.

Articles similaires