BP swipe-970x250

Sahara marocain : 24 heures après le Guatemala, la Somalie décide également d’ouvrir un consulat général à Dakhla

Nouveau succès de la “stratégie des consulats” entreprise par le Maroc dans le dossier du Sahara. Cette fois-ci, c’est la Somalie qui a annoncé, vendredi à New York, sa décision d'ouvrir un consulat général à Dakhla, dans les provinces sahariennes du Royaume, en plus d’une ambassade à Rabat. 

"La Somalie décide d'ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat général à Dakhla", a indiqué le ministre somalien des Affaires étrangères, Abshir Omar Jama, à l'issue d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies.

La Somalie et le Maroc "soutiennent leur souveraineté et intégrité territoriale réciproques", a souligné le chef de la diplomatie somalienne dans une déclaration à la presse.

Les deux pays entretiennent des relations de longue date, basées sur l'amitié et la solidarité, a-t-il ajouté, rendant hommage "au soutien et à la vision de SM le Roi Mohammed VI en faveur du développement et de la stabilité en Afrique".

Le ministre somalien a, en outre, affirmé qu'une feuille de route de coopération sera signée entre les deux pays.

Cet entretien a eu lieu en présence de l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale.

La veille, le Guatemala avait décidé lui aussi d’ouvrir un consulat à Dakhla, tout en réaffirmant son soutien au plan d’autonomie sous souveraineté marocaine comme seule solution au différend régional autour du Sahara marocain.

Ces deux annonces porteront à 18 le nombre de pays disposant d'une représentation diplomatique à Dakhla, en plus des 12 autres à Laâyoune, toujours dans le Sahara marocain. 

Articles similaires