LE ROYAUME S’ACTIVE POUR AFFRONTER LA PÉNURIE DES VACCINS

Le Serum Institute of India annonce des retards de livraison d'Astrazeneca pour le maroc

Pour contrecarrer les annonces de retard de livraison d’AstraZeneca, le Royaume attend 2 millions de doses du vaccin chinois Sinopharm, qui devraient arriver mardi 30 mars 2021. Une quantité qui va permettre au Maroc de maintenir son rythme de vaccination. Le russe Sputnik et l’américain Johnson&Johnson devraient bientôt compléter le tableau.

La polémique entoure toujours le vaccin suédo-britannique AstraZeneca. Outre les soupçons de son inefficacité pour les personnes âgées, il y a désormais des craintes quant à sa disponibilité pour certains pays. La société qui fabrique ce vaccin vient d’annoncer que les quantités commandées par plusieurs pays, dont le Maroc, l’Arabie saoudite et le Brésil seront retardées à la livraison.

C’est le Serum Institute of India, implanté à New Delhi, de chez qui s’approvisionnent ces trois pays qui a annoncé cette mauvaise nouvelle. Ce qui fait planer une énorme incertitude sur la campagne de vaccination au niveau national, dont le rythme a connu ces dernières semaines un ralentissement important en raison du retard de livraison des lots commandés.

Selon l’agence de presse britannique Reuters, de nombreuses associations médicales ont adressé aux autorités indiennes de vives critiques quant à privilégier plusieurs pays étrangers sur la population indienne.

Maintenir un rythme élevé
Depuis plusieurs semaines, l’Inde connaît à son tour, à l’instar de nombreux pays, notamment en Asie et en Europe, une troisième vague de la pandémie. Pour satisfaire la demande locale, le Serum Institute of India annonce augmenter sa production du vaccin AstraZeneca à 100 millions de doses par mois contre 60 millions de doses il y a quelques semaines.

Pour le Maroc, cet institut a fourni jusqu’à présent 7 millions de doses selon des estimations officielles du ministère indien des affaires étrangères. Et ce alors que le ministère marocain de la santé a annoncé avoir reçu de l’institut indien 6 millions de doses. Rappelons que le Royaume a commandé 25 millions de doses du vaccin AstraZeneca et 40 millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Concernant ce dernier, le Maroc attend la réception de 2 millions de doses. La date de réception de ce lot important est fixée pour mardi 30 mars 2021, selon une source autorisée au ministère de la santé.

Cet arrivage devrait permettre au Royaume de maintenir son rythme élevé de vaccination de la population, qui lui a valu les félicitations de l’Organisation mondiale de la Santé. Le Royaume, qui a reçu à ce jour 8,5 millions de doses de vaccins, compte désormais, selon le bilan du samedi 20 mars, plus de 4,2 millions bénéficiaires de la première dose du vaccin, tandis que plus de 2,4 millions personnes ont reçu une seconde injection. L’arrivage attendu des 2 millions de doses du vaccin chinois porterait ainsi le total des doses reçues par le Royaume à 10,5 millions, dont 3,5 millions de Sinopharm.

Outre les deux vaccins britannique et chinois, le Royaume cherche de nouveaux vaccins, dont le russe Sputnik, dont 1 million ont été commandées par le Royaume mais la livraison de ce lot est probablement renvoyée au mois d’avril. Il y a aussi le vaccin américain Johnson&Johnson, mais aucune information concernant une probable commande n’est encore disponible.