Agriculture: Un road show national pour développer l'agrégation agricole

L’Etat lance une nouvelle génération de projets d’agrégation agricole qui joueront le rôle de pôles régionaux et nationaux de transmission des nouvelles technologies.

Alors que les pluies commencent à faire leur apparition, l’espoir de retrouver une bonne saison agricole se fait de plus en plus sentir. Pour accompagner cet espoir, les autorités agricoles s’activent sur le terrain pour appuyer les agriculteurs marocains dans leur quête de la performance. Ainsi, le ministre de l’agriculture et des pêches maritimes, Mohamed Sadiki, a donné le coup d’envoi officiel d’un road show national sur l’agrégation agricole nouvelle génération, mardi 30 novembre 2021, à Kénitra, dans le cadre de la déclinaison de la nouvelle stratégie de développement agricole «Génération Green 2020-2030».

Organisé à l’initiative de l’Agence pour le Développement Agricole, en étroite collaboration avec l’ensemble des directions régionales de l’Agriculture, cet événement a pour principal objectif de sensibiliser et mobiliser les différents acteurs et intervenants pour dynamiser le processus de mise en place des projets d’agrégation de nouvelle génération, une approche d’organisation professionnelle dans les différentes chaînes de valeur agricoles.

Programmé pour couvrir toutes les régions du Royaume, ce road show est l’occasion de faire le point sur l’état des lieux et les acquis de l’agrégation agricole et de présenter son renforcement par le nouveau dispositif réglementaire avec la mise en oeuvre de deux nouveaux arrêtés d’application de la loi 04-12 portant sur l’agrégation agricole et qui renforcent le partenariat entre les agrégateurs et les agrégés.

Nouvelles filières
Ce dispositif apporte une importante simplification et assouplissement des procédures ainsi qu’une révision des critères et des normes d’éligibilité, l’intégration de nouveaux modèles d’agrégation et de nouvelles filières de production, la mise en place d’un taux préférentiel pour les incitations octroyées au matériel d’élevage ainsi que pour l’aménagement hydro-agricole et le matériel d’équipement agricole.

L’encouragement de l’agrégation agricole fait partie des mesures prises pour développer et moderniser l’agriculture nationale, soulignant qu’il s’agit d’une approche qui permet d’organiser les petits producteurs pour un meilleur encadrement et de leur faciliter l’accès au marché et à la valorisation de leur production. «L’Etat lance une nouvelle génération de projets d’agrégation agricole qui joueront le rôle de pôles régionaux et nationaux de transmission des nouvelles technologies, notamment aux petits et moyens agriculteurs», a fait savoir M. Sadiki, précisant que plus de 200 projets d’agrégation nouvelle génération ont été identifiés dans différentes régions du Royaume dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie (Génération Green 2020-2030).

L’agrégation agricole, introduite par le Plan Maroc Vert, est un modèle novateur de partenariat entre l’amont productif et l’aval commercial et industriel. Elle permet aux petits agriculteurs agrégés de tirer profit des techniques modernes de production, de valorisation, de financement et d’accès aux marchés intérieurs et extérieurs. Pour leur part, les agrégateurs assurent l’approvisionnement de leurs unités agro-industrielles en accédant à une plus grande capacité de produits de qualité, avec une traçabilité garantie et ce, dans le cadre d’un partenariat «win-win».