Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser

A quand le retour des supporters dans les stades? Une question qui taraude sûrement les esprits des nombreux passionnés du ballon rond au Maroc. Parce que l’attente commence à être très longue.

Plus de vingt mois sans se poser sur les gradins, entonner les chants à la gloire de leurs clubs et apprécier le spectacle des acteurs sur le rectangle vert. Tel est le calvaire des supporters marocains après leur interdiction d’accès dans les stades. Beaucoup d’entre eux espéraient que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) reviendrait sur sa décision de jouer toutes les rencontres des compétitions locales et nationales à huis clos, depuis le 4 mars 2020, pour éviter la propagation du Covid-19.

Surtout après l’annonce de plusieurs mesures d’allègement suite à l’amélioration de la situation sanitaire, notamment la fréquentation des lieux publics, salles de sports, hammams, et les déplacements inter-villes, la levée du couvre-feu et l’instauration du pass sanitaire.

Que nenni! Une déception qui vire à la colère quand ils ont vu les photos postées sur les réseaux sociaux par des influenceurs marocains, lors du match Maroc-Guinée, disputé le 16 novembre 2021 au Complexe Prince Moulay Abdellah de Rabat, comptant pour le dernier tour des éliminatoires du mondial 2022. Ces clichés diffusés par ces invités de luxe de la FRMF, qui se trouvaient dans les tribunes réservées aux VIP, ont suscité l’ire de nombreux supporters qui n’ont pas hésité à lancer des piques au staff de Faouzi Lekjâa pour exprimer leur mécontentement, en l’accusant d’avoir fait preuve de «discrimination».

Les récentes déclarations du ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Khalid Aït Taleb aux médias, en marge de sa dernière intervention au parlement, a douché un peu plus leurs espoirs. «Il y aura un retour progressif des supporters dans les stades. Il y a maintenant un suivi de la situation épidémiologique et nous examinons les résultats. Je ne peux pas fixer de date précise pour cette étape, elle est liée à certains indicateurs», a-t-il déclaré. Autrement dit, point de visibilité, pour le moment, sur ce sujet. «Nous suivons la situation épidémiologique chaque semaine et extrayons les résultats toutes les deux semaines. Cela se fait en coordination avec le comité scientifique et le comité de vigilance, puis nous prenons les décisions nécessaires dans ce contexte», renchérit-il.

Protocole sanitaire recommandé
Pour rappel, il y a de cela quelques semaines, le ministère de l’Intérieur et le Comité scientifique et technique national chargé du suivi du Covid-19 avaient présenté un nouveau protocole sanitaire à la FRMF dans ce sens. Parmi les recommandations, la mise en place, par les clubs, de centres médicaux dans les stades, la désinfection de tous les recoins du stade avant et après chaque rencontre. Ils doivent aussi mesurer les températures des supporters à leur entrée du stade et veiller à ne pas dépasser une jauge de 50% de la capacité de l’enceinte. Le document exige aussi à ce que les supporters portent des masques et présentent leur pass vaccinal pour y accéder, et respecter une distance de sécurité entre eux.

D’après certaines informations, les ministères de l’Intérieur et de la Santé, la Fédération ainsi que les clubs, collectivités locales et les sociétés déléguées qui ont en charge la gestion des stades, les forces de l’ordre, et les ligues qui doivent statuer sur ce sujet auraient quelques désaccords sur les modalités de retour des supporters dans leur stade. Ce qui serait d’ailleurs la cause de ce retard constaté.

Du côté de la FRMF, aucune date n’a pour le moment été retenue. Contactée par nos soins, une source autorisée au sein de l’organisation nous indique que la Fédération attend toujours le feu vert du ministère de l’Intérieur et celui de la Santé. Selon lui, ces deux ministères devraient se prononcer officiellement sur cette question dans les prochains jours. Les supporters croisent les doigts.