CGAM Hssabe 970X250

Remplissage des barrages: Les réserves d’eau du Maroc montent à 8 milliards de m3

Les dernières pluies qui se sont abattues sur plusieurs régions du Royaume ont été d’un grand apport pour les barrages. Alors que le stress hydrique menaçait fortement le Royaume l’été dernier, allant jusqu’à pousser les autorités locales dans certaines villes comme Agadir, à suspendre quotidiennement, pendant la nuit, la fourniture en eau pour les ménages et les établissements hôteliers, force est de constater que la situation s’est beaucoup améliorée ces dernières semaines.

Selon la direction générale de l’eau, relevant du ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, les retenues des principaux barrages nationaux ont atteint, au lundi 22 février 2021, plus de 7,8 milliards de mètres cubes, soit un taux de remplissage de 48,7%. Ce niveau est légèrement supérieur aux 7,5 milliards de m3 (48,2% de taux de remplissage) enregistrés à la même date de l’année écoulée.

La région Souss-Massa, où les barrages étaient à sec, est l’une des bénéficiaires de ce retournement favorable de situation. Les retenues des barrages situés dans cette région ont atteint un total de 244 millions m3, soit un taux de remplissage de 33,31,% à la faveur des récentes précipitations du weekend dernier.

Ainsi, le taux de remplissage du barrage Youssef Ben Tachfine a atteint 25,81% (76,9 millions m3), tandis que les réserves du barrage Aoulouz ont atteint 89 millions m3. Les réserves au niveau du barrage Moulay Abdellah se sont élevées à 30 millions m3 (32,90%), alors qu’elles ont atteint 33,71 millions m3 (16,75%) pour le barrage Abdelmoumen à Tardoudant. Le taux de remplissage du barrage Ahl Souss est de 99,60%, (4,66millions m3) tandis que le barrage Youssef Ben Tachfine a atteint 25,46% (75,884 millions m3).

D’autres régions ont également profité de ces pluies salvatrices. C’est le cas notamment de la région Marrakech-Safi, dont les barrages ont atteint 114 millions de m3, à la date du 22 février 2021, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 48,12%, selon la direction générale de l’eau.