Une rencontre internationale sur la gestion des déchets solides et le tri à la source

rencontre-internationale-gestion-dechets-solides

Les travaux d’une rencontre internationale sur "la gestion des déchets solides et le tri à la source" se sont ouverts, mardi à Tétouan, à l'initiative de la Commune urbaine de Tétouan, en partenariat avec le Réseau Marocain de la Gestion des Déchets Urbains (REMAGDU).


Dans une déclaration à la MAP, le vice-président de la commune urbaine de Tétouan, Hamid Damoun, a souligné que cette rencontre scientifique, axée essentiellement sur "l'implication des citoyens dans l'élaboration et la mise en œuvre des projets de tri à la source", s'inscrit dans le cadre des activités du 3-ème cycle des Rencontres thématiques du REMAGDU lancé en mai 2012 par le programme Coopération municipale "CoMun" de l'Agence de coopération allemande pour le développement (GIZ GmbH), en partenariat avec la Direction générale des collectivités locales du ministère de l'Intérieur, et avec l'appui du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ).

Cette rencontre s’assigne pour objectif de contribuer à l'élaboration du Programme national des déchets ménagers (PNDM) en vue d'augmenter le taux de recyclage de 5 à 20 pc à l'horizon 2022, d'adopter une approche participative en matière de gestion des déchets solides et de faire de la population locale un élément responsable et engagé dans le processus de tri des déchets, a-t-il indiqué. Les intervenants lors de cette manifestation de deux jours ont également souligné que cette opération vise à réduire la quantité des déchets, à diminuer les charges de gestion déléguée et à garantir une meilleure protection de l'environnement, ainsi qu'à impliquer le citoyen dans l'ensemble des niveaux du processus de tri, allant de l'élaboration de vision à l’exécution du projet.

Cette rencontre, marquée par la participation d'élus, d'experts et de techniciens de la Tunisie et du Maroc représentant 23 médinas membres du REMAGDU, a constitué également une occasion pour échanger et partager les expériences et les meilleures pratiques relatives à la gestion des déchets, en vue de proposer une approche visant à impliquer le citoyen dans le processus de tri des déchets, de mettre à niveau les villes et de renforcer leur attractivité touristique.

L'objectif étant de créer une nouvelle dynamique dans la gestion urbaine, qui adhère à la fois les citoyens et les différents acteurs locaux, pour assurer une meilleure performance de gestion des services publics au niveau local à même d'améliorer les services municipaux et de promouvoir la chose publique locale en tant que l'une des bases du projet de la régionalisation avancée.

Les participants ont ainsi assuré que cette rencontre vise à permettre aux acteurs de la société civile intéressés par les questions de l’environnement et des affaires locales à participer effectivement à la vie communale, qui place l’affaire environnementale au centre de ses préoccupations, en tant que pilier de développement durable.

Ils ont, dans ce sens, indiqué que cette manifestation reflète l’engagement du Maroc de placer l’environnement au centre de son nouveau modèle de développement des provinces du Royaume, appelant les différentes composantes de la société à s’impliquer dans l’élaboration de projets et plans de gestion des déchets et de tri à la source et à contribuer à la mise en place d’une vision stratégique homogène pour une bonne gestion des ressources naturelles et la préservation de l’environnement.

Selon les organisateurs, l’intérêt scientifique et organisationnel accordé au sujet de gestion de déchets vise à insuffler une nouvelle dynamique à la gestion urbaine, avec l’implication des citoyens et des acteurs locaux, pour plus d’efficacité dans la gestion de la chose locale avec l’amélioration de la qualité des services communaux.

Au programme de cette rencontre figure la présentation d’exposés sur "le cadre législatif et institutionnel pour la gestion des déchets", "les défis d’implication du citoyen dans les projets de tri, de recyclage et de gestion des déchets", "l’analyse économique de la gestion des déchets" et "l’expérience de tri de déchets à la source et les approches citoyennes et civiles".

Le Programme Commun promeut le réseautage des villes dans 5 thématiques prioritaires (Gestion des déchets, Transport et mobilité, Maitrise de l'énergie, Gouvernance participative, et Réhabilitation des médinas) visant à renforcer les collectivités locales en tant qu’acteurs du développement urbain et durable.

Articles similaires