Les recettes du tourisme enregistrent une hausse de 123%

Selon un nouveau rapport de la Direction des études financières et des prévisions du Maroc, les recettes du tourisme au Maroc continuent de se remettre des effets de la COVID-19, enregistrant une augmentation de 123,3% au cours de l’année dernière.

En effet, comme l’indique ce récent rapport, les recettes ont augmenté de plus de 300% sur le mois d’avril et de plus de 500% en mars, culminant à un montant total de 13,6 milliards de dirhams (1,3 milliard de dollars). Ce montant est inférieur de 4 milliards de dirhams (400 millions de dollars) à ce qui a été enregistré durant la même période en 2019, affichant un taux de recouvrement de 79,7%. Pour les mois de mars et avril, le taux de recouvrement était de 91,2%, ajoute le rapport.

Ces chiffres interviennent après une année très sèche pour l’industrie du tourisme en 2021, principalement en raison des restrictions de voyage imposées par la pandémie de COVID-19. Le nombre de touristes ayant voyagé au Maroc a également quadruplé à la fin du mois de mai, par rapport à la même période en 2021, passant de 500 mille à 2,3 millions.

Sur ces 2,3 millions, 51% étaient des touristes étrangers tandis que 49% étaient des Marocains résidant à l’étranger qui visitaient à nouveau le pays. Le nombre de touristes reste cependant en baisse de près de 50% par rapport à la même période en 2019. Ce chiffre reste aligné sur les prévisions de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui a déclaré que les arrivées de touristes internationaux cette année varieraient entre 30% et 45% par rapport à 2019.

Étant donné que les vaccins sont désormais facilement disponibles et que la menace de la COVID-19 a été atténuée dans une certaine mesure, le Maroc a ouvert ses frontières aux touristes et à ses citoyens qui vivent à l’étranger, et a également assoupli certaines de ses exigences sanitaires autour de l’entrée dans le pays, qui lancera également des visas électroniques le 10 juillet pour les étrangers provenant de 49 pays, facilitant ainsi le processus de visite dans le but de donner au secteur du tourisme un coup de pouce indispensable.