Rassemblement à Paris pour commémorer l’enlèvement de Mehdi Ben Barka 57 ans après


Rassemblement à Paris pour remémorer l’enlèvement de Mehdi Ben Barka 57 ans après

La famille de Mehdi Ben Barka et des militants de l’Institut Mehdi Ben Barka –mémoire vivante ont organisé, samedi 29 octobre 2022, le rituel rassemblement annuel devant la brasserie Lipp, à Paris. «Cette date du 29 octobre a été retenue pour que la symbolique de la disparition de Mehdi Ben Barka serve de point d’appui pour dénoncer le phénomène de la disparition forcée encore présent au Maroc, pour soutenir le combat des familles des victimes pour connaître la vérité sur le sort de leurs proches et exiger la fin de l’impunité des responsables des violations des droits humains», a déclaré, lors d’une intervention, Bachir Ben Barka, fils de l’opposant politique de gauche et leader de l’UNFP.

«Plus de dix ans après la fin des travaux de l’Instance Equité et Réconciliation, ses recommandations en ce qui concerne la disparition forcée ne sont toujours pas mises en œuvre. Bien au contraire, nous assistons, année après année, à la volonté manifeste du CNDH de tourner la page de la disparition forcée sans répondre aux revendications légitimes des familles concernant la vérité sur le sort de leurs proches», a-t-il ajouté.

Mehdi Ben Barka n’est pas encore déclaré officiellement mort. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il a été kidnappé le 29 octobre 1965. Sa disparition nourrit encore à ce jour des spéculations quant à son enlèvement, sa torture ou encore son assassinat.

M.K.

 

Articles similaires