Rapport : 8% des diplômés marocains veulent émigrer contre 26% algériens



En moyenne 8% des jeunes diplômés du Maroc veulent émigrer, un taux qui s’élève à 26% en Algérie et à 53% en Tunisie, révèle une enquête rendue public, jeudi 23 mars par le Centre des affaires internationales de Barcelone (CIDOB).

Intitulée « Migration de la jeunesse arabe méditerranéenne. Qui veut partir et pourquoi ? », cette étude a été menée entre 2014 et 2016 auprès de 10.000 jeunes de cinq pays du pourtour méditerranéen (Algérie, Egypte, Liban, Maroc et Tunisie) et ce, en coordination avec le projet « Sahwa » (L'éveil , en arabe).

Six ans après le « printemps arabe », cette enquête lancée en réponse à une commande de la Commission européenne relève que « trouver un emploi digne et de meilleures conditions de vie » est ce qui motive ces jeunes à vouloir partir.

Les quatre principaux problèmes identifiés à travers 10.000 entretiens sont le niveau de vie (28%), la situation économique (22%), l'emploi (12%) et le système éducatif (10%).

Pour ce qui est du profil des diplômés désirant émigrer, il ressort globalement pour l’ensemble des pays concernés par cette étude que « plus le niveau d'éducation est important, plus le désir d'émigrer est renforcé ».

Plus en détails, on remarque que le niveau d’instruction des Marocains qui ont exprimé leur volonté de quitter leur pays est réparti comme suit : 5% concerne le niveau primaire, 11% le collège, 8% le secondaire, et 5% le supérieur.

En comparaison, on constate pour la Tunisie, que 37% des personnes ayant un niveau d'étude primaire veulent émigrer, contre 30 % pour le collège, 56 % pour le secondaire et 59% pour le supérieur.

Le document souligne aussi que les jeunes des cinq pays « ne se sentent pas identifiés à leurs institutions, dont ils considèrent qu'elles ne représentent qu'une élite ». Selon l'enquête, « près de 60% des jeunes en âge de voter ne l'ont pas fait aux dernières élections, et principalement par manque d'intérêt (44,5%) ».

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case