Rapatriement des dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali

Les dépouilles mortelles des deux camionneurs tués samedi dans une attaque lâche et barbare perpétrée par des individus armés non identifiés contre un convoi commercial marocain dans la commune de Didiéni, au Mali, seront rapatriées ce jeudi 16 septembre, a-t-on appris auprès de l’ambassade du Maroc à Bamako.

Les corps des deux victimes seront transférés vers la ville d’Agadir via l’aéroport international Mohammed V de Casablanca.

A cette occasion, l’ambassade du Maroc au Mali a réitéré ses sincères condoléances aux familles des victimes et à leurs proches, assurant que le chauffeur, qui a été blessé dans cette attaque, est toujours en traitement dans une clinique de la capitale malienne et que son état de santé s’améliore.

Le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Abdoulaye Diop, avait reçu lundi l’ambassadeur du Maroc au Mali, M. Hassan Naciri, une audience au cours de laquelle le chef de la diplomatie malienne a , “au nom du Président de la transition, Chef de l’Etat, SE le Colonel Assimi Goita et du gouvernement, vivement condamné cette attaque lâche et barbare”.

Le ministre malien avait également informé l’Ambassadeur marocain que depuis l’attaque, les ministères en charge de la sécurité, de la défense et de la santé ont tous pris des mesures appropriées, chacun dans son domaine et fait part de l’engagement des autorités maliennes à tout mettre en œuvre pour retrouver les coupables et les traduire devant la justice.

Assassinat des camionneurs marocains à Bamako: L'etat malien condamne une attaque "lâche et barbare"

Trois jours après l’assassinat des deux camionneurs marocains à Bamako, l’Etat malien a officiellement réagi pour dénoncer ce crime. Son ministre des Affaires étrangères et de la Coopération inter

Lire la suite

Meurtre de deux routiers Marocains au Mali

Il y a moins d’un an, les FAR avaient libéré le passage El Guergarat des mains du Polisario. Certains séparatistes n’avaient pas alors hésité à menacer l’intégrité physique des transporteurs maroc

Lire la suite