Le Raja en quête d’un nouveau triomphe continental

FINALE DE LA COUPE DE LA CONFÉDÉRATION AFRICAINE DE FOOTBALL

Le Raja de Casablanca affrontera la Jeunesse sportive de Kabylie en finale de la la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) le 10 juillet 2021 à Cotonou, au Bénin. Une occasion pour les Verts et blancs de remporter leur 3e titre dans cette compétition.

Une victoire au forceps, une qualification au bout du suspense. C’est ce qu’ont vécu les supporters des Verts et blancs, durant la soirée du dimanche 27 juin, au complexe Mohammed-V de Casablanca. Après avoir arraché un nul vierge une semaine auparavant au Caire lors de la demi-finale aller, les Rajaouis avaient à coeur de terminer le travail dans leur antre fétiche, face au Pyramids FC.

Une tâche qui ne fut guère aisée, vu la fougue des Egyptiens, visiblement déterminés à enchaîner une deuxième finale d’affilée, après leur échec de l’année dernière face à un autre club marocain, la Renaissance sportive de Berkane, au complexe Moulay Abdellah de Rabat.

Malgré une nette domination, les hommes de Lassaad Chabbi n’ont pu tromper la vigilance de leurs adversaires. Ni leur attaquant congolais Ben Malango, très efficace sur les prairies vertes de la Botola, ni le virevoltant Soufiane Rahimi n’ont réussi à trouver la faille pour percer cette défense hermétique et marquer ce fameux but qualificatif.

Retranchés dans leur base, les «pharaons» privilégeaient les contre-attaques pour surprendre le portier Anas Zniti. Le tableau d’affichage n’ayant pas évolué à l’issue des 90 minutes de jeu, les deux équipes devaient se départager via la fatidique séance des tirs aux buts.

Le Raja, plus adroit dans cet exercice (5-4) a validé son ticket pour voyager le 10 juillet à Cotonou, au Bénin, pour y défier la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK). Après avoir dominé les Camerounais du Coton Sport de Garoua (2-1) à l’aller, les Algériens ont terminé la mission, à la maison, sur une victoire 3-0. Le RCA tentera de remporter un troisième trophée dans cette compétition, après son sacre en 2018 face aux Kinois de l’AS Vita Club (RDC) et celui de 2003 contre le Coton sport de Garoua.

Des primes alléchantes
Chez les deux camps, on ne lésine pas sur les promesses alléchantes pour transcender leurs troupes. La direction du Raja aurait fixé une prime de 100.000 dirhams pour chaque joueur en cas de triomphe, le président de la JSK, Sherif Mellal, a pour sa part, promis 1 million de dinars (environ 66.000 dirhams) à chaque joueur en cas de victoire finale.

Les protégés de Denis Lavagne avaient déjà empoché 40.000 dirhams après leur qualification. Avant de croiser le fer avec leurs rivaux maghrébins, les coéquipiers de Metouali disputeront deux matchs décisifs dans la course au titre en Botola, notamment le fameux derby contre le Wydad, samedi 3 juillet, avant de voyager dans le Sud du Royaume pour y défier le Hassania d’Agadir (HUSA)le 6 juillet, avant de faire cap, le lendemain, sur Cotonou, à bord d’un vol spécial.

Après la défaite 1-0 de son équipe, mercredi 30 juin, devant le Youssoufia de Berrechid en Botola, le coach Chabbi a demandé à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) de reporter le match contre le HUSA, pour permettre à ses poulains de préparer ce derby maghrébin dans les meilleures conditions. Sera-t-il entendu?.