Rabat : Ouverture du Festival International des Musiques Andalouses


Le Festival International des Musiques Andalouses s’est ouvert, jeudi soir au Parc Hassan II de Rabat, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

 

Initié par l'Association Ribat Al Fath pour le développement durable sur trois jours, ce festival, point d’orgue de la 21ème édition de "Khamis Al Andaloussiates", invite une pléiade de groupes musicaux d’Espagne et du Portugal, ainsi que de chorales marocaines prestigieuses, en guise de célébration des mélodies et des maqams de la musique andalouse, mettant ainsi en valeur le métissage culturel et artistique entre le Maroc et les pays participants.

 

La première soirée du festival s'est ouverte avec une performance de l’artiste marocaine Samira Kadiri, dont la voix a envoûté le public le transportant aux mondes de la civilisation andalouse, à travers l'interprétation d'extraits de mouwachahat et de poèmes chantés dans la tradition de la musique andalouse authentique.

 

Le concert inaugural a également été ponctué par des performances du groupe espagnol "Pedro Burezzo", ayant emmené les spectateurs dans un voyage musical à travers le temps qui illustre la diversité et la richesse culturelle caractérisant la musique andalouse.

 


Dans une déclaration à la presse, l'artiste espagnol Pedro Burezzo a fait part de sa joie de participer à ce festival qui constitue "une occasion importante pour célébrer la musique andalouse et mettre en lumière l'homogénéité culturelle entre le Maroc et l’Espagne".

 

Pour sa part, le secrétaire général de l’Association Ribat Al Fath pour le développement durable, Nabil Fenjiro a indiqué dans une déclaration similaire que cette manifestation culturelle vise à renforcer l’échange culturel et musical entre le Maroc, dont la musique andalouse constitue une composante essentielle de son patrimoine, et les pays participants.

 

"Ce festival se veut une occasion pour le public de la capitale d’apprécier des spectacles musicaux uniques qui reflètent la diversité culturelle et la richesse de la musique andalouse", a-t-il dit, soulignant que cette édition devrait attirer autant les mélomanes du Maroc que les visiteurs étrangers, devenant ainsi une plateforme de promotion des relations culturelles entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal.

 

Le Festival international des musiques andalouses a pour objectif de valoriser le patrimoine musical et les échanges culturels, et d’encourager le public à assister et profiter de cette célébration artistique distinguée qui allie authenticité et innovation dans une atmosphère musicale enchanteresse.

 

Articles similaires