Rabat accueille la 27ème édition du Salon international de l'édition et du livre, du 3 au 12 juin 2022

Pour sa toute première édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL) en tant que ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaïd, veut donner toutes ses chances à cette manifestation culturelle de grande envergure pour réussir et retentir bien au-delà des frontières marocains. La 27ème édition, qui se déroule du 3 au 12 juin 2022, a cette particularité d’être tenue à Rabat alors que les éditions antérieures avaient élu domicile à Casablanca. «L'organisation à Rabat de la 27ème édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL), du 3 au 12 juin, constitue une consécration pour cette ville en tant que capitale culturelle du Royaume, capitale africaine de la culture et capitale de la culture dans le monde islamique pour l'année 2022», a affirmé le ministre, non sans fierté, vendredi 27 mai 2022 à Rabat, lors d'une conférence de presse pour présenter cette édition organisée sous le haut patronage de S.M. le Roi, en présence du doyen du corps diplomatique africain accrédité au Maroc, Mouhamadou Youssifou.

Ce n’est pas tout. La tenue à Rabat de cet événement international va de pair avec la dynamique culturelle en marche dans la capitale du Royaume, a souligné M. Bensaïd. En effet, le choix des littératures africaines comme invité d'honneur du 27ème SIEL s'inscrit dans le droit fil de la vision éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI pour la promotion de la coopération Sud-Sud, a noté le ministre, rappelant que dans son discours prononcé devant le 28 ème Sommet de l'Union africaine, en 2017 à Addis-Abeba, S.M. le Roi a indiqué que «l'Afrique peut être fière de ses ressources, de son patrimoine culturel, de ses valeurs spirituelles et l’avenir doit porter haut et fort cette fierté naturelle».

Le ministre a relevé par ailleurs que cette édition fait suite à une année blanche à cause de la pandémie du Covid-19 qui a eu, néanmoins, le mérite de souligner l'importance primordiale du livre dans les moments difficiles.

Tout en plaidant pour le lancement d'une «véritable dynamique culturelle» dans toutes les régions du Maroc, M. Bensaïd a considéré que cette manifestation, organisée en partenariat avec la wilaya et la région de Rabat-Salé-Kénitra ainsi qu'avec la commune de Rabat, est une illustration de l'action commune devant être engagée à cet effet. Concernant le budget alloué pour l'organisation de l'édition 2022, il est de 20 millions de dirhams, dont 12 millions de dirhams approuvés par le Parlement dans la loi de Finances, auxquels s'ajoutent les 8 millions prévus par la Région Rabat-Salé-Kenitra.

En guise de réponse à une question sur son engagement personnel pour encourager la lecture au Maroc, M. Bensaïd a déclaré qu’une proposition sera présentée au Conseil de gouvernement en vue de revoir à la hausse la valeur du Prix du Maroc du livre pour la porter à 200.000 DH au lieu de 120.000 DH actuellement.

Pour le président du Conseil régional de Rabat-Salé-Kénitra, Rachid El Abdi, la contribution du Conseil à l'organisation de cette 27ème édition du SIEL entre dans le cadre de la nouvelle identité culturelle de la région, qui devient un des socles du développement régional.

Lors de cette rencontre, le ministère et le Conseil régional ont signé une convention portant sur l'organisation du SIEL à Rabat, outre une convention-cadre visant la dynamisation de l'offre culturelle dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.