Le Québec, invité spécial du SIEL


Avec une riche offre littéraire, la 28ème édition du SIEL marque une nouvelle étape dans l’histoire de ce salon qui a toujours veillé à célébrer les cultures du monde et à faire découvrir la culture marocaine.

Pour la deuxième fois consécutive, le Salon international de l’édition et du livre (SIEL) aura lieu à Rabat, du 1er au 11 juin 2023. C’est sa 28ème édition. Le déplacement de ce salon emblématique de Casablanca vers Rabat avait suscité une vive polémique chez les éditeurs. Les organisateurs avait alors justifié ce déplacement par la non disponibilité de la foire internationale de Casablanca, qui a été transformée pendant la pandémie en hôpital pour accueillir les malades du Covid. Une fois la pandémie passée, il était question que le salon retourne à Casablanca pour cette année.

Mais les organisateurs semblent prendre goût à son maintien à Rabat. Prévu dans l’espace OLM Souissi dans la capitale, l’évènement littéraire et culturel le plus important du Royaume verra la participation de 737 exposants provenant de 51 pays. Ils présenteront au public une vaste sélection de plus de 120.000 titres, offrant une grande diversité de contenus aux dimensions culturelles et épistémologiques pluridisciplinaires. Les visiteurs du salon auront ainsi un rendez-vous avec une véritable bibliothèque à ciel ouvert.


Initiée en partenariat avec la Wilaya de Rabat et le Conseil régional de la même ville, cette édition accueillera en tant qu’invité spécial, le Québec (Canada), en commémoration du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Canada, qui connaissent une dynamique remarquable à tous les niveaux, confortée par la présence d’une diaspora marocaine active dans les différentes provinces de ce pays ami. Cette édition sera ainsi l’occasion pour les visiteurs du Salon de plonger dans l’univers culturel propre au Québec et de découvrir ses créateurs et ses écrivains.

Une dynamique remarquable
Ainsi, 32 maisons d’édition représenteront le Québec, a indiqué la directrice du bureau du Québec à Rabat, Myriam Paquette-Côté, qui évoque l’accord de coopération dans le domaine de l’édition et du livre, signé par les deux pays en 1999, ainsi que les nombreux projets culturels et scientifiques signés par le Bureau du Québec à Rabat avec le Maroc depuis 2018. En outre, la 28ème édition se distinguera par la participation de 661 écrivains, intellectuels et poètes marocains et étrangers, dans 221 rencontres, comprenant des séminaires thématiques et des moments rétrospectifs de la pensée et de la créativité de quelques personnalités culturelles au parcours intellectuel et créatif distingué, en plus de rencontres directes entre les créateurs et leur public.

Les enfants et les jeunes restent au coeur de la programmation culturelle du SIEL avec au menu des ateliers scientifiques et artistiques renforçant la relation de l’enfant avec l’apprentissage et les livres. Par ailleurs, des rencontres professionnelles sont prévues pour aborder les multiples enjeux et défis propres à l’industrie du livre ainsi qu’à la promotion de la lecture confirmant ainsi la position du SIEL comme plateforme d’échange sur la scène internationale. Avec cette riche offre culturelle et documentaire, la 28ème édition marque une nouvelle étape dans l’histoire du SIEL qui a toujours veillé à célébrer les cultures du monde et à faire découvrir la culture marocaine, dans un contexte international qui nécessite plus que jamais la construction de passerelles favorisant les valeurs de tolérance et de fraternité entre les cultures. Elle témoigne également du succès de l’approche participative dans la réalisation d’un acte culturel efficace et distingué grâce à l’engagement des différents partenaires.

Articles similaires