Quand Achoura se tourne en chaos : interpellation de 17 personnes dont des mineurs

Lors des célébrations de l’Achoura, les services de polices au niveau national ont procédé, dans la nuit du 7 au 8 août, à l'arrestation de 17 personnes, dont 8 mineurs, pour leur implication présumée dans des rassemblements illégaux, violences, incendies et dommages infligés à des biens publics et privés.

 

Les opérations et interventions sur le terrain menées par les éléments de la DGSN ont été menées dans les villes de Rabat, Salé, Casablanca, Marrakech, El Jadida, Beni Mellal, Tanger, Mahdia et Témara.

 

Les personnes interpellées sont soupçonnées d’avoir causé des dégâts matériels à un groupe de véhicules, dont 11 voitures de la Sûreté Nationale, un véhicule appartenant à la Protection Civile, ainsi que 13 voitures particulières qui étaient garées sur la voie publique.

 

Par ailleurs, les accusés auraient agressé physiquement un lieutenant-colonel de police à Marrakech et un agent de la protection civile dans la ville de Beni Mellal.