“Le Prophète comme si tu le voyais directement”: Immersion innovante dans la vie de Sidna Mohammed


 

Ce que le Prophète Mohammed (SWS) portait, ce qu’il mangeait, ses outils de guerre, où il vivait…. Désormais, vous pouvez voir, grâce à des technologies modernes, la vie du Prophète de l’Islam, de près et en détails. Un musée qui unit la beauté des édifices à la splendeur des significations.

 

Le jeudi 17 novembre 2022, au siège de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO) à Rabat, l’exposition et le musée international de la Sîrah du Prophète et de la civilisation islamique ont été officiellement inaugurés, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et en présence de du Prince Moulay El Hassan.

En entrant au musée, c’est «L’attachement des Marocains au Noble Prophète, symbole d’amour et de fidélité» qui est d’abord présenté aux visiteurs, dans l’un des trois principaux pavillons composant l’exposition et le musée. Des manuscrits historiques, des tableaux et pièces de monnaie rares, des modèles d’architecture, d’enluminures et de gravures marocaines, et d’anciens outils sont mis en lumière dans le pavillon, supervisé par la Rabita Mohammadia des Oulémas au Royaume du Maroc.

Dans un long vestibule peint d’un blanc clair, évoquant la tolérance et la pureté du Prophète, un deuxième pavillon appelé: «Exposition et musée international de la Sîrah du Prophète et de la civilisation islamique». C’est là où on trouve la première exposition, «Le Prophète (PSL) comme si tu le voyais», dont les principales composantes sont le jardin Mohammadi, la nourriture, soulignant que le Prophète aimait manger du miel, la viande, du beurre, des dattes…. Ainsi que ses habits, élégants diversifiés, et en différentes couleurs, et les meubles du Prophète.

En effet, plusieurs produits que le Prophète utilisait, tels que les armoiries, le drapeau de la guerre, une bande de bois semblable à celles que le Prophète utilisait pour se coiffer, Et un lit en bois fait du même bois et des mêmes matériaux qui ont été utilisés pour concevoir son lit, sont exposés.

 

Réalité virtuelle

La deuxième section du pavillon est «Le Prophète (PSL) comme si tu étais avec lui», allie créativité, innovation, technologie et histoire. En effet, elle se concentre sur la définition civilisationnelle complète du Prophète, de ses bonnes manières, de sa grande morale, et de sa législation tolérante, par le biais d’une méthode scientifique distinguée.

«Le plus grand minbar», une réplique exacte du minbar du Prophète (PSL), fabriqué avec le même type de bois, en se référant à des textes scientifiques authentiques et des encyclopédies vérifiées, est l’une des pièces les plus attirantes dans l’exposition. Cette section comporte également un modèle de la Kaaba telle qu’elle était à l’époque du Prophète.

In fine, c’est le troisième pavillon, intitulé «Panorama de la chambre du Noble Prophète au Premier âge», qui présente pour la première fois dans l’histoire, grâce aux techniques de l’imagerie 3D et de la réalité virtuelle, les détails de la vie quotidienne du Prophète (PSL) dans sa noble chambre, et la description et l’histoire de cette chambre.

Ce pavillon présente également la noble tombe du Prophète, grâce à des films interactifs et une nouvelle méthode d’exposition sur des écrans 3D, à l’aide de différents effets.

Cette première exposition, à l’extérieur du Royaume d’Arabie Saoudite, permet de connaitre le Prophète de près, sa vie quotidienne, ses manières et ses valeurs, à travers une approche scientifique distinguée, grâce à l’innovation technologique et la représentation créative innovante.


 


 

 


Trois questions au Dr Salim M. AlMalik

Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO).

 

“Ce musée fait preuve de la relation spéciale entre le Maroc et l’Arabie ”

 

Pouvez-vous nous dire plus sur la genèse de ce musée, c’est le Maroc ou l’Arabie Saoudite qui a été à l’origine de cette idée ?

L’inauguration du musée au siège de l’ICESCO est la première version itinérante des musées de la Sîrah du Prophète, basés à Al Madinah Al Munawwarah et faisant l’objet d’une attention particulière de la part du Royaume d’Arabie Saoudite, sous l’égide dy Roi Salman bin Abdulaziz et de du Prince Mohammed bin Salman bin Abdulaziz Al Saud, Prince héritier et Président du Conseil des ministres.

En effet, l’exposition constitue l’aboutissement du partenariat stratégique entre l’ICESCO, la Ligue islamique mondiale (LIM) et la Rabita Mohammadia des Oulémas du Royaume du Maroc. Elle vise à mettre en exergue le message de l’Islam incarnant la justice, la paix, la miséricorde, la tolérance, la coexistence et la modération, et fondé sur le Saint Coran, la Noble Sunna et l’histoire islamique rayonnante. Utilisant les dernières technologies, cette exposition permettra aux visiteurs de vivre l’expérience réelle de la Sîrah du Prophète ainsi que des monuments et des événements historiques.

Cette première exposition en dehors de l’Arabie Saoudite fait preuve des relations spéciales entre elle et le Maroc.

           

Côté technique, ce musée propose des façons innovantes pour présenter la vie du prophète. Quel est son contenu et comment comptez-vous le gérer ?

A travers ses trois pavillons, à savoir  « L’attachement des Marocains au Noble Prophète, symbole d’amour et de fidélité », « Le Prophète (PSL) comme si tu le voyais » et le « Panorama de la chambre du Noble Prophète au Premier âge », le musée aspire à présenter l’Islam et ses enseignements nobles et sublimes, en confirmant à cette noble religion son message de miséricorde, d’amour, de justice, de paix, de modération et de juste milieu, et cela, à travers des expositions culturelles et des musées qui unient la beauté des édifices à la splendeur des significations. Tout cela en se basant sur des technologies les plus innovantes qui permettront de mettre les visiteurs au cœur de cette période historique.

 

Quand est ce que le musée sera ouvert au grand public ?

Nous allons annoncer très prochainement la date d’ouverture pour le grand public, vu que nous avons encore quelques détails à finaliser pour garantir une expérience optimale et gratuite à nos visiteurs.

Articles similaires