Proche-Orient : Les Houthis entrent officiellement en guerre contre Israël


Ce n'est désormais plus seulement contre le Hamas qu'Israël est en guerre, mais aussi contre les Houthis. Le mouvement rebelle yéménite a en effet revendiqué, dans un communiqué diffusé sur sa chaîne "Al-Masirah TV", être derrière le tir de missile sol-sol qui a visé ce 31 octobre 2023, l'Etat hébreu indiquant avoir même dirigé une "salve de missiles balistiques et plusieurs drones" à l'encontre de ce dernier. Et il a, en outre, promis qu’ils "continueront à mener des attaques de missiles et de drones jusqu’à ce que l’agression israélienne s’arrête".

Pour sa part, l'armée israélienne semble vouloir minimiser les attaques houthies, et c'est elle-même qui avait d'ailleurs été la première à annoncer l'interception du missile via le système de défense aérienne Arrow, "avant même qu'il ne pénètre en territoire israélien". Mais reste à savoir si les Houthis ont agi à la demande de l'Iran. S'exprimant depuis le Qatar, où il se trouvait en visite, le ministre des Affaires étrangères iranien, Hossein Amir-Abdollahian, s'est seulemente contenté de déclarer qu'"il est normal que les groupes et les mouvements de la résistance ne restent pas silencieux face aux crimes". Mais sans apporter de véritable démenti aux suspicions entourant son pays.

D'autre part, la crainte est désormais de plus en plus persistante que tout le Moyen-Orient, et non plus la zone de conflit israélo-palestinienne, s'embrase. Et c'est une possibilité qui, plus que jamais, n'est pas à écarter.

Articles similaires