Prochain traçage des contaminations

LE PLAN CONTRE LA CRISE COVID-19

Le déploiement de la première version de l'application de traçage se fera le 30 avril, précédant la poursuite des travaux sur des versions suivantes.

Le 9 avril 2020, le ministre de l’Intérieur a lancé un appel à manifestation d’intérêt relatif à un plan pour une solution de traçage des contaminations. Il s’agit de mettre sur pied une solution digitale renforçant le dispositif actuel et préparant les prochaines étapes. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des recommandations de l’OMS, lesquelles considèrent que le traçage, les tests et l’isolement constituent la “colonne vertébrale” de la réponse à apporter au Covid- 19. Le traçage permet l’identification des personnes potentiellement exposées à des patients contaminés, sur la base des antécédents de localisation.

Les tests, eux, opérés en masse, recouvrent les tests gratuits et les tests au volant. Quant à l’isolement des contaminés –ou potentiels-, il participe de l’auto-confinement même avec les symptômes légers, couplés avec une distanciation sociale à respecter. Plusieurs pays ont déjà appliqué des solutions digitales: Chine, Corée du Sud, Singapour, Royaume- Uni, etc. Au Maroc, la mise en place de cette solution obéit à plusieurs paramètres. Il s’agit, avec le traçage des cas de Covid-19, d’opérer et de réussir une détection précoce et rapide des contaminations et ce par l’historique de contact avec des cas confirmés; de cibler les tests en focalisant sur les populations à haut risque ou ayant été en contact avec des cas confirmés; et enfin de préparer le déconfinement en assurant un suivi pour isoler rapidement les nouveaux cas et éviter aussi de nouveaux foyers locaux.

Le plan marocain se propose de couvrir un ensemble de fonctionnalités avec des niveaux de priorités différents, les uns relatifs au back-tracking et au pilotage, les autres liés à une information officielle à l’ensemble des utilisateurs de cette solution sur les zones à risque pour leur permettre d’éviter celles-ci lors des sorties autorisées, les derniers à propos de la mise à disposition des utilisateurs d’une autorisation de sortie digitale pendant le déconfinement.

Protection et sécurité
Un tableau de bord va pouvoir ainsi être élaboré et finalisé sur la base de plusieurs indicateurs (nombre d’installations de l’application et évolution de ce chiffre, nombre de contaminés déclarées, nombre de potentiels contaminés et zones à risque élevé de contamination ou d’apparition de foyers locaux, avec une gradation éventuelle. Cette solution sera la propriété intellectuelle du ministère de l’Intérieur. Elle sera déployée sur plusieurs millions de smartphones; elle assurera la protection et la sécurité des données personnelles.

Les propositions des acteurs de l’écosystème digital devaient être présentées le 13 avril puis sélectionnées le lendemain; les travaux devaient être lancés le 15 avril pour une livraison de la solution digitale le 24 avril avant le déploiement de la première version le 30 avril précédant la poursuite des travaux sur des versions suivantes. Une nouvelle étape donc dans la lutte contre le Covid-19.

Articles similaires