Les prix du poisson s'envolent le premier jour du Ramadan


Au début du mois sacré du Ramadan, les prix du poisson ont connu une hausse inquiétante, dépassant parfois de plus de 100% les prix habituels. Par exemple, le prix de la sardine, qui était rarement supérieur à 12 dirhams en temps normal, a connu une augmentation considérable sur le marché marocain. Le premier jour du ramadan, son prix a atteint 35 dirhams le kilogramme. Les crevettes ont également subi une hausse similaire, passant de 70 à 145 dirhams en l'espace d'un mois. La sole, quant à elle, a vu son prix augmenter jusqu'à 130 dirhams. En ce qui concerne le merlan, son prix a augmenté de 50%, atteignant 70 dirhams.

Des marchands de poisson attribuent la hausse du prix des produits de la mer aux conditions météorologiques difficiles qui ont dissuadé les pêcheurs de s'aventurer au large des côtes. D'autres expriment leur mécontentement face à l'intervention des intermédiaires qui profitent de la forte demande des consommateurs marocains pendant le ramadan.

Articles similaires