Prix AGA Khan Award for architecture : L'architecte marocaine Salima Naji parmi les nominés

L’architecte marocaine Salima Naji a été présélectionnée pour le prix Aga Khan Award For Architecture (AKAFA) 2022, pour son projet de réaménagement «Issy Valley Improvment» de la vallée d’Issi Aït Mansour dans la région de Souss Massa. Ce projet fait partie d’un grand projet hydro-agricole soutenu par le gouvernement à travers la Société de développement touristique de la région. D’après l’AKAFA, ce projet achevé en 2020 porte sur l’utilisation de matériaux traditionnels pour l’amélioration des sentiers et des installations pour les touristes ruraux, ainsi que les palmeraies et les réservoirs.

«Dans le détail, un sentier de 14 kilomètres de long a été créé sous forme de cercles pavés. Des éclairages, des bancs, des sanitaires et des panneaux de signalisation ont été installés au niveau de la vallée. Quant aux installations préexistantes le long du sentier, elles ont été rénovées», écrit-il sur son site web. La particularité de Salima Naji, c’est de privilégier les matériaux locaux dans la conception de ses projets pour protéger l’environnement.

Son portail web nous livre d’ailleurs plus de détails sur ses créations. «Depuis ses toutes premières réalisations, la démarche s’inscrit dans une volonté de collaboration avec les artisans locaux. Elle les fait intervenir en leur rendant leur place dans une architecture qui reste cependant contemporaine». Il nous explique aussi que «les procédés constructifs ancestraux sont redécouverts, perfectionnés s’il le faut: Pisé, pierre, bois, stipes de palmier ou autres fibres, toutes les techniques des traditions vernaculaires du Maroc sont ainsi réinvesties dans une construction écologique sublimant le geste de l’artisan».

Le prix Aga Khan Award For Architecture, créé en 1977 et décerné tous les trois ans par le «Trust Aga Khan pour la Culture» (AKTC) de la Fondation Aga Khan (AKF), récompense l’excellence en architecture dans les sociétés musulmanes. L’heureux vainqueur empochera la belle somme de 500.000 dollars, soit la plus forte récompense dans ce domaine. Pour cette présente édition, pas moins de 21 autres candidats en provenance de plusieurs pays africains et du Moyen-Orient ont été sélectionnés.