Sous pression à cause de la chute des prix du pétrole, l'Algérie se voit contrainte de couper dans ses dépenses publiques et sociales

© Photo : DR © Photo : DR

Sous pression à cause de la chute des prix du pétrole, l'Algérie se voit contrainte de couper dans ses dépenses publiques et sociales, écrit le quotidien français Le Monde dans son numéro daté de vendredi.

Le journal, qui titre "Le contre-choc pétrolier conduit l'Algérie à réduire ses dépenses", relève qu'après avoir longtemps nié la crise, les autorités ont progressivement reconnu son sérieux, expliquant que des quotas d'importation ont été mis en place afin de diminuer les dépenses – l'Algérie importe presque tout ce qu'elle consomme –, les projets d'investissement publics jugés non prioritaires ont été gelés et le dinar a été fortement dévalué.

La dégringolade des cours du brut a fait perdre à l'Algérie une grande partie de ses revenus, souligne l’auteur de l’article, faisant observer que le déficit commercial devrait approcher les 30 milliards de dollars (26,3 milliards d'euros) cette année, de même que le déficit budgétaire se creusera, ce qui représenterait 15 pc du produit intérieur brut (PIB).

Bénéficiant de la flambée des prix du brut à partir du début des années 2000, l'Etat algérien a multiplié les aides publiques, ainsi que les subventions aux denrées alimentaires de base et à l'énergie, rappelle la publication, faisant observer qu’il s’agit d’une façon de redistribuer une partie de la colossale rente pétrolière à la population et de s'assurer ainsi une relative paix sociale.

C'est aussi "une lourde charge pour le budget de l'Etat algérien : les transferts sociaux, directs et indirects, représenteraient 25 pc à 30 pc du PIB", indique le quotidien, notant que ce système coûteux est aussi "jugé injuste par de nombreux observateurs puisqu'il bénéficie à tous quel que soit le niveau de revenus".

Le Monde relève aussi que les projections montrent que le pays aura de moins en moins d'hydrocarbures à exporter alors que la consommation interne en énergie explose.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger