La presse algérienne accuse les Émirats arabes unis de “pousser le Maroc à la guerre contre l’Algérie”


Le régime algérienne n’arrive toujours pas à digérer le rejet de sa demande de rejoindre le groupement des BRICS. Essayant de détourner l’attention sur son échec, le régime de la voisine de l’Est à choisi d’attaquer le Maroc et les Émirats arabes, par la voie de ses bras médiatiques. 

Le média Echoroukonline, connu pour sa proximité de la junte à Alger, a publié le 28 août 2023, un article intitulé “Les Émirats poussent le Maroc à la guerre contre l’Algérie”. Citant des soit-disant “sources diplomatiques étrangères”, le même journal a avancé que l’attaché militaire de l’ambassade des Émirats à Alger “aurait confié à ses homologues européens que si une guerre se déclenchait entre l'Algérie et le Maroc, son pays soutiendrait de tous ses moyens le Royaume”. 


Ce n’est pas la première fois que la forte proximité entre Rabat et Abou Dhabi agace le régime militaire. En juillet dernier, plusieurs médias algériens avaient accusé l’État émirati de ne plus se contenter de soutenir le Maroc sur le plan politique, notamment dans le dossier du Sahara, mais de l’aider militairement. Les mêmes médias avaient indiqué alors que le pays du Golfe “avait livré à Rabat un système d’espionnage qui allait être utilisé contre l’Algérie”. 

Les médias algériens ont également accusé Abou Dhabi de vouloir “déstabiliser” l’Algérie, en essayant de “pousser” des pays de la région, comme la Mauritanie, à normaliser leurs relations diplomatiques avec Israël. 

Articles similaires