Présentation au Parlement du projet de décret portant création du Fonds spécial pour la gestion des effets du séisme d’Al-Haouz

 


Le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ, a présenté, lundi 11 septembre 2023,  aux deux Chambres du Parlement, à Rabat,  le projet de décret n°2.23.811 portant création d'un compte spécial intitulé "Fonds spécial pour la gestion des effets du tremblement de terre ayant touché le Royaume du Maroc", en application des instructions royales.

Ce projet de décret a été présenté lors d'une réunion conjointe de la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des Représentants, et de la Commission des finances, de la planification et du développement économique à la Chambre des Conseillers, en présence des présidents des deux Chambres, Rachid Talbi Alami et Enaam Mayara, et ce conformément aux dispositions de l'article 70 de la Constitution, et aux dispositions de l'article 26 de la Loi organique relative à la loi de finances.

« Ce compte, qui permettra de recevoir les contributions volontaires de solidarité des citoyens et des organismes privés et publics, sera destiné principalement à financer les dépenses relatives au programme d'urgence pour la réhabilitation et l’appui des efforts de reconstruction des maisons détruites au niveau des zones sinistrées », a fait savoir M. Lekjaâ lors de cette réunion, qui s'est déroulée en présence des présidents et des membres des deux commissions.

« Il sera dédié également au financement des dépenses relatives à la prise en charge des personnes en situation difficile, notamment les orphelins et les personnes vulnérables, ainsi que la prise en charge immédiate de toutes les personnes sans abri à cause du séisme, surtout en ce qui concerne le logement, la nourriture et l'ensemble des besoins de première nécessité ».

Et de noter que le compte prendra en charge aussi les dépenses relatives à l’incitation des acteurs économiques, dans le but de la reprise immédiate des activités au niveau des zones concernées, outre les dépenses relatives à la constitution de réserves et de stocks de première nécessité au niveau de chaque région du Royaume pour parer à tout type de catastrophe, ainsi que de l’ensemble des dépenses relatives à la gestion des effets de ce séisme.


De son côté, M. Talbi El Alami a relevé l'étroite coordination entre la Chambre des Représentants et la Chambre des Conseillers dans leurs actions et initiatives en faveur de notre pays et pour venir en aide aux citoyens qui ont été impactés par cette catastrophe naturelle.

Sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi, notre pays a pu faire face à toutes les épreuves, a-t-il ajouté, se félicitant de l'élan de solidarité et de cohésion nationale qui constituent "une force qui anime un sentiment de fierté d'appartenir à cette chère patrie."

Pour sa part, M. Mayara a souligné que la création du fonds spécial pour la gestion des effets du tremblement de terre qu'a connu le Royaume est la preuve de solidarité, qui a toujours été l'une des valeurs des Marocains.

M. Mayara a fait savoir que le Parlement marocain, avec les deux chambres et avec toutes ses composantes, est mobilisé pour exprimer les valeurs de solidarité, lors du processus de construction et de reconstruction au niveau des zones touchées.

Cette réunion conjointe a débuté par la récitation de la Fatiha, pour le repos de l'âme des victimes du tremblement de terre qui a secoué la région d'Al-Haouz.

 

Articles similaires