Qui se préoccupe des marocains bloqués à l'étranger ?

La France et l'Espagne organisent des vols spéciaux pour rapatrier leurs ressortissants bloqués au Maroc

Alors que la France et l’Espagne s’activent à rapatrier leurs ressortissants bloqués dans le Royaume, le gouvernement marocain abandonne les siens bloqués à l’étranger. La même situation catastrophique vécue pendant la première fermeture des frontières est en train de se reproduire.

L’histoire se répète pour les touristes étrangers bloqués au Maroc ainsi que pour les Marocains bloqués à l’étranger. En raison de la fermeture des frontières aériennes entre le Maroc et plusieurs pays européens, décrétée le 30 mars 2021, la situation se complique pour tous ceux qui se retrouvent en dehors de leurs frontières. Pour les Français et les Espagnols, leurs gouvernements ont trouvé des solutions pour leurs compatriotes bloqués au Maroc en programmant avec les autorités marocaines des vols spéciaux.

Environ 3.000 espagnols et 4.000 Français sont concernés par ces vols. Si le ministère des affaires étrangères maintient le silence concernant ces vols spéciaux, les ambassades des deux pays informent régulièrement leurs ressortissants via les réseaux sociaux. Selon le compte Twitter de l’ambassade espagnole à Rabat, un vol spécial a pu embarquer, dimanche 4 avril dernier, de Casablanca vers Madrid, quelque 350 passagers espagnols. Samedi 3 avril, un ferry, parti de Tanger vers Algerisas, a transporté quelques 800 Espagnols. Deux autres ferries sont programmés mercredi 7 et jeudi 8 avril.

Un calvaire indescriptible
Pour les touristes français, plusieurs vols spéciaux ainsi que des opérations maritimes sont prévus pour les prochains jours. C’est notamment le cas pour le 10 avril, où un ferry est programmé entre Tanger et Marseille pour embarquer environ un millier de ressortissants français. Pendant la dernière fermeture des frontières décrétée par le gouvernement marocain au tout début de l’épidémie en mars dernier, près de 60.000 Français étaient bloqués dans le Royaume mais ils avaient finalement pu rentrer grâce aux vols spéciaux.

Si le ciel s’éclaircit pour les Français et les Espagnols, pourquoi est-ce que nos concitoyens marocains bloqués à l’étranger vivent un calvaire indescriptible? Pourquoi les autorités marocaines n’agissent-elles pas pour les rapatrier? En l’absence de statistiques officielles, le nombre de Marocains bloqués à l’étranger est estimé, selon diverses associations d’immigrés, à plus de 10.000 personnes.

On se souvient tous de l’énorme calvaire que nos concitoyens ont vécu pendant la première fermeture des frontières décrétée avec le confinement. Une situation catastrophique qui avait provoqué un tollé général chez les Marocains et sur les réseaux sociaux. Il a fallu une forte pression médiatique pour que le gouvernement s’occupe de ces Marocains bloqués à l’étranger. Sans argent, sans soutien, nos compatriotes revivent actuellement des moments difficiles. Le gouvernement est appelé à la rescousse pour les sauver de la misère et l’oubli.