Pour la première fois, le Maroc devient la 1ère destination des exportations de gaz espagnol


Au cours du mois de janvier 2024, le Maroc est même devenu la première destination des exportations de gaz espagnol pour la première fois de l'histoire du voisin ibérique, selon les données de la Corporation des réserves stratégiques de produits pétroliers (Cores), organisme espagnol public, rapporte les médias espagnols. Un exploit sans précédent, surtout qu'il y a tout juste un an et demi, l'Espagne a rouvert le gazoduc Maghreb-Europe, fermé unilatéralement par l'Algérie huit mois auparavant (31 octobre 2021). C'était le 28 juin 2022 et la réactivation du pipeline qui traverse le détroit de Gibraltar et arrive à Tarifa, à Cadix, visait l’acheminement du gaz naturel de l'Espagne vers le Maroc. 

Le gazoduc a acheminé 868 gigawattheures (GWh) équivalents de gaz naturel des centrales espagnoles vers le Maroc, concentrant plus de 28% de toutes les exportations du mois de janvier 2024, devenant ainsi la principale destination de revente de gaz au regard de la baisse des expéditions vers la France, le Portugal ou l'Italie, qui arrivent habituellement en tête du classement des pays de réception. Durant l’année 2023, les exportations de gaz de l'Espagne vers le Maroc ont dépassé au total les 9 800 GWh, faisant du royaume la deuxième destination des expéditions de gaz en provenance des installations espagnoles, derrière la France.

Articles similaires