La première fête de la bière au Maroc finalement "annulée" ?

La toute première fête de la bière, révélée le 22 juillet dernier par la chambre de commerce et d'industrie allemande au Maroc, a-t-elle été annulée ? La question se pose alors que le site et le compte facebook de la chambre ont supprimé, il y a quelques jours, l’annonce de l'événement, initialement prévu le 28 octobre prochain à Bouskoura (Casablanca), en parallèle avec la fête-mère, l’Oktoberfest, en Allemagne. 

Ce supposé "rétropédalage" intervient alors que le premier Oktoberfest marocain provoque un tollé aussi bien sur les réseaux sociaux que sur le plan politique, sur fond de débat sur l’identité marocaine et la religion musulman qui interdit fermement l’alcool et toute les activités qui y sont liées. 

Sur le site Change.org, une pétition contre l’organisation au Royaume de cet événement a été lancée, le 1er août, par le Forum pour la protection de l’identité marocaine. D'après l’association, cette fête de la bière est contraire à l’identité et aux croyances marocaines. La pétition a déjà atteint 21 000 signatures en moins de 48 heures, s’approchant encore plus de son objectif de 25 000 signataires. Le Forum veut adresser ainsi un “appel direct”  aux autorités marocaines pour stopper l’organisation de l’événement en question. 

La première fête de la bière au Maroc devrait avoir lieu dans un chapiteau de plus de 300 places à Bouskoura”, avait précisé la Chambre allemande de commerce et d’industrie au Maroc. Les tickets avaient déjà été mis en vente à 800 dirhams pour les membres et 1 200 dirhams pour les non-membres.

En Allemagne, l’Oktoberfest (fête d’octobre, littéralement en langue allemande), est une très grand événement populaire qui date de deux siècles, et qui célèbre chaque année la bière, mais aussi d’autres éléments de la culture allemande, notamment dans la Bavière dans le sud du pays. L’événement rassemble chaque année plus de 6 millions de participants venus des quatre coins du monde.