Premier forum international de la santé digitale (IEHF) : La digitalisation de la santé en marche

Organisé les 29 et 30 novembre 2023 à Rabat, le premier Forum international de la santé digitale (IeHF) a été riche en débats et en échanges autour de toutes les questions relatives à la digitalisation du secteur de la santé.


C’est un rendez-vous qui servira certainement de référence dans tout futur débat sur le secteur de la santé au Maroc. La première édition du Forum international de la santé digitale (IeHF) s’est tenue les 29 et 30 novembre 2023 à la Faculté de médecine de Rabat, avec la participation de 120 intervenants, 50 exposants et 20 start-ups, nationaux et internationaux. “À travers cette première édition nous avons souhaité répondre aux besoins de la transition numérique en santé que nous vivons au Maroc et aux défis qui lui sont liés. Le Forum a exploré un univers de technologies de pointe et de stratégies innovantes susceptibles de transformer le secteur de la santé.

Les participants étaient nombreux, 5.000 visiteurs sur les deux jours”, nous explique Anas Doukkali, ancien ministre de la Santé, président du Centre d’innovation en e-santé (CIeS) de l’Université Mohammed V-UM5 de Rabat, qui est à l’initiative du Forum. L’événement s’est tenu dans un contexte marqué par plusieurs réformes et évolutions dans le secteur de la santé au Maroc, notamment en lien avec le chantier de généralisation de la couverture sociale, ainsi que les appels à adapter le secteur à l’ère de la digitalisation. “Pour soutenir cette généralisation, notre système de santé vit actuellement une profonde refonte reposant sur quatre piliers, l’un d’entre eux étant la transformation numérique”, nous explique Anas Doukkali.

Par ailleurs, le président du CIeS a mis l’accent sur l’impact concret de la digitalisation sur les usagers, notamment à travers la mise en place de systèmes d’information sanitaires nationaux performants, la fourniture de e-services aux usagers des établissements de santé, l’exploitation de l’informatique décisionnelle et du big data, l’introduction du dossier médical partagé ou encore le recours à la télémédecine.

Profonde refonte
Les technologies comme l’Internet des objets médicaux, l’intelligence artificielle, le machine learning ou le big data ont le potentiel d’améliorer le diagnostic médical, les décisions de traitement fondées sur des données ou encore les interventions d’auto- prise en charge (self-care). Ainsi, l’IeHF2023 a rassemblé l’ensemble des acteurs innovants en matière de santé digitale, avec au menu des échanges animés par des experts nationaux et internationaux. Il a constitué également l’occasion de rencontres B2B pour l’émulation entre acteurs du monde de la santé et des nouvelles technologies, dont les institutionnels, les industriels, les startups, les professionnels, les chercheurs et innovateurs, au sein de l’espace d’exposition, le dôme des innovateurs ou encore les salles de conférences et panels.

Le Forum a été également l’occasion de lancer un appel à mettre en place des infrastructures nécessaires et faire les bons choix technologiques, renforcer les programmes de formation aux nouveaux métiers du digital, mettre à jour la réglementation et définir les politiques de confidentialité et de sécurité des données médicales des patients, souligne Anas Doukkali.

Lire aussi

Articles similaires