Pratiques anticoncurrentielles: Une amende record de 350 millions d'euros contre Orange

Orange

L'opérateur historique de téléphonie en France "Orange" a été condamné jeudi par l'Autorité de la concurrence à une amende record de 350 millions d'euros pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché professionnel de 2000 à 2010.


L'affaire remonte à avril 2008 suite au dépôt d'une première plainte d'un autre opérateur, qui a dénoncé les pratiques de remises fidélisantes, de couplage, de tarifs discriminatoires et de prix prédateurs de la part d'Orange en France sur les marchés des communications fixes et mobiles. Un autre opérateur a également déposé plainte pour les mêmes motifs en août 2010.


L'Autorité justifie sa décision par la mise en œuvre par Orange de quatre pratiques anticoncurrentielles sur les marché des services fixes et mobiles à destination de la clientèle entreprise, expliquant que ces pratiques de fidélisation abusives ont pu "empêcher les entreprises de faire jouer la concurrence et les dissuader de confier une partie de leur parc à un autre opérateur". L'Autorité de la concurrence a par ailleurs imposé à cet opérateur de "prendre toutes les mesures nécessaires utiles pour faire cesser les pratiques de remises fidélisantes et de s'abstenir à l'avenir de mettre en œuvre des pratiques ayant un objet ou des effets équivalents".


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger