Faut-il poursuivre la fermeture des écoles?

LA SITUATION SANITAIRE DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

Pour beaucoup, continuer à fermer les écoles pénalise lourdement les enfants et participe au recul de leur niveau scolaire. La solution dans ce contexte particulier est de continuer à vivre avec le virus, qui ne reculera pas de sitôt et d’adopter en conséquence un protocole sanitaire strict pour protéger nos élèves.

Depuis la rentrée scolaire le 7 septembre 2020, les premiers chiffres sur les cas du Covid-19 dans les écoles sont désormais connus. Ils ont été annoncés par le ministre de l’éducation nationale, Saïd Amzazi, lors de la dernière réunion du conseil du gouvernement qui a eu lieu jeudi 24 septembre.

Ainsi, 413 cas positifs ont été détectés parmi les élèves, 807 parmi les enseignants et 79 dans le corps administratif. Cette situation a poussé le ministère à procéder à la fermeture de 118 établissements scolaires dans le Royaume. Il est évident que les prochaines semaines risquent encore d’être plus difficiles avec la pandémie qui s’aggrave de jour en jour. A l’approche de l’hiver, la situation sanitaire est appelée à se compliquer avec les frontières non fluides entre le Covid-19 et la grippe saisonnière. Face à une pandémie qui ne recule pas, le ministre affirme avoir opté pour l’enseignement à distance dans 2.265 écoles qui accueillent environ 1 million d’élèves. Casablanca, en raison de la situation sanitaire préoccupante qui y règne avec les contaminations qui augmentent et les cas graves qui ne cessent de grimper, connaît depuis le 7 septembre une fermeture des écoles et l’adoption de l’enseignement à distance.

Une décision brutale
Une situation qui a provoqué la colère des parents d’élèves, qui s’estiment trompés par le ministre de l’éducation nationale en vantant, à quelques jours de la rentrée scolaire, les vertus et les bienfaits de l’enseignement présentiel.

Invités à remplir un formulaire au plus tard jeudi 3 septembre 2020, les parents d’élèves ont choisi pour plus de 80% d’entre eux l’enseignement présentiel. Un processus totalement tombé à l’eau avec la décision brutale du gouvernement de fermer les écoles dans la métropole économique. Faut-il avoir peur du virus et poursuivre ainsi la fermeture des écoles? Il est vrai que l’épidémie continue ses ravages, mais pour beaucoup de spécialistes dont les pédiatres et les pédopsychiatres, l’enseignement à distance ne remplace en aucune manière l’enseignement présentiel.

En France où l’épidémie est beaucoup plus grave qu’au Maroc, avec plus de 10.000 cas positifs détectés chaque jour, le gouvernement français n’a pas décidé de fermer les écoles dans une métropole entière. La situation sanitaire est traitée au cas par cas et les fermetures des classes et des écoles est décidée quand le virus devient incontrôlable. La solution dans ce contexte particulier est de continuer à vivre avec le virus, qui ne reculera pas de sitôt jusqu’à la sortie commerciale du vaccin anti-Covid pour tenter de sauver une rentrée scolaire chaotique.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger