Le Polisario écrasé par le désaveu suisse


Le Département Fédéral suisse des Affaires étrangères a déclaré qu’aucune représentation officielle du front polisario n’existe ni auprès de l’Office des Nations Unies à Genève ni auprès du Conseil Fédéral.Cette clarification marque une nouvelle défaite pour le polisario, qui peine à faire reconnaître ses thèses sur la scène internationale.


En effet, dans une note verbale adressée à l’Ambassade du Maroc à Berne, le Département Fédéral précise que le bureau du polisario à Genève ne bénéficie d’aucun privilège ni immunité en Suisse. Il a été rappelé au soi-disant représentant du polisario de ne pas utiliser des titres suggérant une reconnaissance officielle. 

Articles similaires