Les policiers, cibles d'agressions par des "insoumis" aux mesures de confinement

Kénitra, Laâyoune, Bejaâd, Salé...

Les cas d’agressions ciblant les policiers se multiplient depuis le début du confinement. Trafiquants de drogue’ insoumis, migrants… s’attaquent à des éléments de la police assurant les rondes ou les contrôles des mesures de confinement. En essayant de sauver la vie des autres, ils risquent la leur.

A Kénitra, le 3 mai 2020, une patrouille de police a été la cible de jets de pierre. Elle a eu lieu lors d’une intervention sécuritaire nocturne pour interpeller trois individus soupçonnés de violation de l’état d’urgence sanitaire, détention d’armes blanches et menace de personnes et de biens.

La patrouille de police était intervenue de nuit pour interpeller un individu qui menaçait la sécurité des citoyens à l’aide d’une arme blanche au niveau du quartier Saknia, avant qu’un autre complice ne profite de l’opération de poursuite sécuritaire sur la voie publique pour monter sur le toit de la voiture de police, garée non loin du lieu de l’intervention, en se faisant filmer par le téléphone portable d’un troisième individu qui a été interpellé sur place. Au cours de cette intervention, des éléments de la patrouille de police ont été pris pour cible à coups de jets de pierres par un groupe d’individus. Un policier a été grièvement blessé.

A Laâyoune, le 1er mai, un groupe de 78 immigrés clandestins d’origine subsaharienne, qui étaient hébergés dans un centre pendant l’état d’urgence sanitaire, ont tenté de fuir le centre en question, ont refusé d’obtempérer et ont exposé un fonctionnaire de police à une menace grave et sérieuse. Ces immigrés ont échangé des violences avec des ustensiles de cuisine avant de prendre d’assaut la porte extérieure du centre d’hébergement dans une tentative de violer les procédures de confinement sanitaire, ce qui a contraint un membre d’une unité mobile de la police à faire usage de son arme de service et de tirer deux balles de sommation en caoutchouc, suivies d’une troisième balle qui a touché un immigré clandestin, le blessant légèrement.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger