La police judiciaire de Tanger arrête un extrémiste affilié à Daech


Les éléments de la police judiciaire de Tanger ont interpellé, jeudi 1er juin 2023, dans la soirée, sur la base de renseignements fournis par les services de la Direction générale de la Surveillance du Territoire (DGST), un extrémiste affilié au groupe appelé "Etat islamique" (EI), natif de Mohammedia et âgé de 28 ans. Et ce dans le cadre des efforts des services sécuritaires visant à éradiquer les menaces terroristes et à neutraliser les projets extrémistes qui guettent la sécurité et la stabilité du Royaume.

La DGST indique que les investigations ont établi que le mis en cause avait annoncé avoir prêté allégeance au prétendu émir de l’organisation "Daech" et s’était investi effectivement dans les préparatifs de l’exécution d’un plan terroriste contre une des établissements sensibles à Tanger, à travers un acte destructeur selon le mode opératoire terroriste adopté par les combattants de "Daech".

Le mis en cause a été placé en garde à vue pour approfondir l’enquête menée par le Bureau central d’investigation judiciaire sous la supervision du parquet général en charge des affaires de terrorisme en vue d'identifier toutes les cibles visées par le prévenu et de préciser ses liens avec d’éventuels complices.

Articles similaires