La police espagnole démantèle un réseau algérien de migration clandestine

La police nationale espagnole a annoncé, vendredi 24 juin 2022, l'arrestation de sept ressortissants algériens, dont un mineur, dans la région de Murcie, accusés de transporter des migrants clandestins vers les côtes espagnoles. Les personnes arrêtées sont accusées d'avoir transporté plus de 200 personnes, dont des hommes, des femmes et des mineurs, en provenance de plusieurs pays africains, dont le Maroc. Les embarcations utilisées par les prévenus ont été localisées et interceptées dans les côtes proches de Carthagène, ajoute la même source.

La police nationale espagnole de la région de Murcie a renforcé les mesures de sécurité le long de la côte de Murcie, pour faire face à l'arrivée d'embarcations en provenance de l’Algérie et lutter contre les trafiquants d'êtres humains.

Selon le décompte des autorités locales espagnoles, 73% des migrants irréguliers arrivés sur les côtes espagnoles sont des Algériens, un phénomène qui inquiète de plus en plus les milieux politiques et associatifs ibériques. Aussi bien les autorités locales que plusieurs partis politiques ont exprimé leur inquiétude face à cette vague migratoire, qui ne cesse de prendre de l'ampleur.

 

A.A