BP swipe-970x250

Les PME face aux défis de la transformation industrielle

"L'industrie du futur", thème du webinaire organisé par attijariwafa bank dans le cadre des rencontres de l’entreprise

Le webinaire propose d’explorer les enjeux de la transformation industrielle et les moyens à déployer pour sa mise en oeuvre.

“L’industrie du futur, c’est l’urgence de maintenant! Comment accélérer sa mise en oeuvre?” est le thème du webinaire organisé le 31 mai 2022 par Attijariwafa Bank en partenariat avec Bpifrance. Organisé dans le cadre des Rencontres de l’entreprise ce webinaire propose d’explorer les enjeux de la transformation industrielle et les moyens à déployer pour sa mise en oeuvre, notamment pour les PME. Cette rencontre virtuelle était modérée par Kamal Ed-Dahabi, de Just Value Plus, qui a pris le soin de présenter les deux intervenants que sont Alain Patchong, Fondateur et CEO de Dillygence et Rachida Maliki, directrice Générale de Inmaa. Pour ces différents intervenants, l’industrie du futur ouvre la voie à de nouvelles opportunités de performance et de modèles d’affaires. En parallèle, elle pose de nouveaux défis organisationnels, techniques et humains que les managers doivent être en mesure d’appréhender.

Urgence et opportunité
Intervenant en premier, Alain Patchong, tout en se basant sur l’expérience de Dillygence pour accompagner les PME dans leur transformation industrielle, a focalisé son exposé, avant de conclure, sur les 3 points que sont: L’industrie 4.0, Urgence et opportunité; Bilan déploiement industrie 4.0, points d’attention; accélérer pour «révolutionner votre business model». Tout au long de cette présentation, il a mis l’accent sur tous ces aléas que sont la crise sanitaire du Covid-19 et la guerre de l’Ukraine qui impactent les entreprises. Aléas qui sont, néanmoins, gouvernés par des méga-trends (mégastructures) relativement stables, dit-il. Soit une première bonne nouvelle.

Deuxième bonne nouvelle: ces aléas rebattent les cartes et créent des opportunités. Troisième bonne nouvelle: l’industrie 4.0 donne les outils technologiques (données)qu’il faut utiliser. D’où l’urgence d’agir pour les entreprises et de conduire le changement, sans oublier que l’homme reste au coeur de toute démarche de changement. D’où l’intérêt de préparer les compétences nécessaires.» Faites-vous accompagner», ditil aux entreprises. C’est, d’ailleurs, le projet Inmaa 4.0, qui accompagne à la transformation industrielle des PME marocaines, nous dit Rachida Maliki, qui a pris le relais en intervenant à son tour. Pour faire à tous ces aléas, elle préconise aux PME marocaines de prendre le virage de la transformation industrielle et d’utiliser les nouvelles technologies pour capter le potentiel de productivité et d’agilité.

Rappelons que Inmaa 4.0 est dédié à la transformation lean des 650 petites et moyennes entreprises marocaines en «smart factory». Soit autant de PME auxquelles Inmaa propose un programme de transformation digitale, et ce, dans des secteurs aussi variés que les IMME, la plasturgie, l’assemblage de voitures automobiles, la menuiserie, etc. «10% des entreprises accompagnées par Inmaa 4.0 souhaitent pérenniser ce nouveau modèle, ce qui est assez prometteur», dit-elle avec forte satisfaction.

Articles similaires