Plus de 123 000 déplacés dans la bande de Gaza


Deux jours après l’offensive du Hamas contre Israël et les frappes aériennes de l’armée israélienne sur la ville de Gaza en guise de riposte, les morts et les blessés tombent par milliers, principalement du côté palestinien. Cette guerre, d’une violence sans précédent, et qui vient de démarrer, provoque également, d’ores et déjà, des déplacements massifs des populations palestiniennes qui fuient leurs maisons pour échapper à la mort.


Selon le dernier bilan fourni par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, plus de 123.000 déplacés dans la bande de Gaza ont été enregistrés le lundi 9 octobre 2023. Les 123 000 déplacés forment environ plus de 17 500 familles. Ce chiffre est appelé à s’aggraver durant les jours qui viennent avec l’intensité des hostilités militaires entre les deux parties. Plusieurs organisations internationales craignent un afflux massif des palestiniens de la bande de Gaza qui vont se déverser dans les pays limitrophes dont l’Egypte, ce qui va provoque une crise humanitaire considérable.

Articles similaires